LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

la table

On a testé Espace Gourmand’iz à Foetz



Thierry Finet, Stéphane Niclot et Pascal Audia (de gauche à droite) sont les trois associés d’Espace Gourmand’iz, le restaurant qui fait du bien à la zone commerciale de Foetz. (Photo: Espace Gourmand’iz)

Thierry Finet, Stéphane Niclot et Pascal Audia (de gauche à droite) sont les trois associés d’Espace Gourmand’iz, le restaurant qui fait du bien à la zone commerciale de Foetz. (Photo: Espace Gourmand’iz)

Une carte gourmande et un service convivial dans un coin qui en avait bien besoin: le nouveau restaurant Espace Gourmand’iz fait du bien à la zone commerciale de Foetz et méritait bien une petite visite!

C’est l’histoire d’un musicien qui s’allie à deux copains pour ouvrir un petit resto bon et sans chichis à Foetz... Pascal Audia, qu’on a connu sur la scène locale avec son groupe Dresk, s’occupe de la salle d’une quarantaine de couverts tandis que Stéphane Niclot et Thierry Finet sont affairés en cuisine.  Si l’établissement ne paye pas de mine pour l’instant depuis l’extérieur, le cadre à l’intérieur est de bon goût, sobre et sans effets de manche inutiles. On attend même, presque avec impatience, quelques éléments muraux en plus, arrivés depuis avec un peu de chance...

En plein cœur de la zone commerciale de Foetz-Mondercange, entre les géants Batiself, Cora et consorts, s’attabler chez Espace Gourmand’iz permet d’oublier le quartier et de profiter d’une jolie carte de taille raisonnable et qui promet beaucoup de gourmandise.

On n’est d’ailleurs pas déçu à l’arrivée des plats froids que nous avons décidé de partager (en effet, pas de réelles «entrées» à la carte). Une salade Chicken Run avec poulet, pâtes, croûtons, parmesan et sauce «spicy caesar» (16€) d’un côté. Très bien servie, elle pourrait faire office de plat pour les petits appétits, mais pourrait se passer des pâtes qui ne sont pas franchement utiles au tout... Un très beau tartare de bœuf au couteau de l’autre, très bien assaisonné (20€) et qui relève clairement de la portion plat.

La salade Chicken Run, avec poulet, pâtes, croûtons, parmesan et sauce «spicy caesar». Maison Moderne

1 / 2

Le tartare de bœuf au couteau et son assaisonnement au caractère bien trempé! Maison Moderne

2 / 2

On s’est ensuite tout de même laissé tenter, plus par gourmandise que par réelle faim, par une des suggestions du moment, à savoir des aiguillettes de canard cuisinées avec juste ce qu’il faut d’influences asiatiques et une belle maîtrise de la cuisson (13€ le plat de la semaine). Attention aux agrumes orientaux dans l’assiette cependant: c’est très puissant... Mais rien de grave à l’horizon, et on ressort de là repu(e) et ravigoté(e) pour le reste de la journée – moyennant une petite sieste de 90 minutes!

Surtout si l’on s’est laissé convaincre par un verre de vin issu d’une carte plutôt bien faite, et qu’on a hâte de voir se développer.  

Des aiguillettes de canard aux saveurs d’Asie, bel exemple de plat du jour à 13€ chez Espace Gourmand’iz. Maison Moderne

Des aiguillettes de canard aux saveurs d’Asie, bel exemple de plat du jour à 13€ chez Espace Gourmand’iz. Maison Moderne

Espace Gourmand’iz

166A, rue du Brill, Foetz

T. 24 55 94 24

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?   C’est ici!