POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

nomination

Olivier Pirot à la tête d’Amnesty au Luxembourg



Olivier Pirot apporte une solide expérience dans le privé et sur le terrain pour diverses ONG. (Photo: Amnesty Luxembourg)

Olivier Pirot apporte une solide expérience dans le privé et sur le terrain pour diverses ONG. (Photo: Amnesty Luxembourg)

Le Belge de 52 ans a fait ses armes humanitaires auprès de Handicap International, Médecins Sans Frontières et Caritas.

Amnesty International compte un nouveau directeur général depuis le 1er septembre. Belge, mais né au Luxembourg, Olivier Pirot combine une solide formation initiale et une longue expérience à la fois dans le secteur privé et dans le domaine humanitaire. Un profil idéal pour un secteur devant allier convictions et compétences.

Titulaire de deux bachelors en droit et en économie, d’un master en gestion et d’un master en sciences politiques et relations internationales, M. Pirot a notamment travaillé pour le groupe FNP et Luxair, ainsi que pour la recherche (CRP Tudor), avant de se tourner vers l’action humanitaire. Il est ainsi parti en mission pour Handicap International et Médecins Sans Frontières au Cambodge, en Afghanistan, à Haïti, au Pakistan, au Soudan du Sud, en République centrafricaine et en République démocratique du Congo, en tant que coordinateur d’urgence ou chef de mission.

Il vient de passer près de 18 mois chez Caritas Luxembourg, dont il gérait les projets au nord-ouest de la Syrie. Il succède à Nathalie Bollen, change manager, qui avait assuré la direction ad interim de l’ONG pendant un an et demi.

L’ONG a connu des remous au printemps 2019, lorsque son directeur général, Stan Brabant,  avait été remercié par le conseil d’administration sur fond de différends irréconciliables .