POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

carnet noir

Olivier Dassault décède dans le crash de son hélicoptère



Olivier Dassault était le président du comité de surveillance du groupe familial. (Photo: Capture d’écran)

Olivier Dassault était le président du comité de surveillance du groupe familial. (Photo: Capture d’écran)

Le député et capitaine d’entreprise Olivier Dassault est décédé, dimanche, suite au crash de son hélicoptère. Il était administrateur de Dassault Aviation et président du conseil de surveillance du groupe Dassault.

Olivier Dassault est décédé dimanche suite à l’accident de son hélicoptère à Touques, près de Deauville, survenu au décollage. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de ce drame.

Très vite, les hommages ont été nombreux pour saluer la mémoire de celui qui était député de l’Oise depuis 2002, mais aussi un grand capitaine d’industrie. Petit-fils de Marcel Dassault, fondateur du groupe familial actif dans le domaine de l’aviation et producteur des Falcon, Mirage ou Rafale, et fils de Serge Dassault, Olivier Dassault était administrateur de Dassault Aviation et président du comité de surveillance du groupe Dassault.

S’il avait évoqué une possible démission en 2018 pour incompatibilité de son activité dans la sphère privée avec son mandat public, il n’en avait rien été. Il avait été reconduit en tant qu’administrateur en 2019 pour une période de 4 ans.

Âgé de 69 ans, Olivier Dassault était le père de trois enfants. En 2020, le magazine Forbes l’avait classé au 361e rang des fortunes mondiales, à égalité avec son frère et sa sœur, son patrimoine personnel étant évalué à 5 milliards d’euros.