ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Apple paie 113 millions de dollars

L’obsolescence des iPhone commence à coûter cher



L’obsolence programmée des iPhone commence à coûter cher à Apple, qui a accepté un troisième paiement, de 113 millions de dollars, pour échapper aux poursuites. (Photo: Shutterstock)

L’obsolence programmée des iPhone commence à coûter cher à Apple, qui a accepté un troisième paiement, de 113 millions de dollars, pour échapper aux poursuites. (Photo: Shutterstock)

Apple a accepté de payer 113 nouveaux millions de dollars à 33 États américains dans le cadre de la reconnaissance du bridage de ses iPhone. Soit près de 600 millions d’euros en trois ans.

Bizarrement, à l’approche du lancement de chaque nouveau modèle d’iPhone, le modèle précédent commençait à ralentir et à connaître des problèmes de batterie. Après des années de déni, le CEO de la marque à la pomme, Tim Cook, avait fini par reconnaître, en 2017, que les smartphones étaient «bridés» pour une question de fiabilité des batteries depuis 2016.

Après avoir accepté de payer 500 millions de dollars à une class action américaine pour échapper aux poursuites, Apple s’est vu infliger une amende de 28 millions d’euros par la France en début d’année, pour tromperie sur la marchandise.

Cette semaine, le géant des technologies a accepté de payer 113 millions de dollars à 33 États américains qui s’étaient saisis de l’affaire.