COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

Investir pour le long terme

Les obligations sont-elles une classe d’actifs ennuyeuse?



Les obligations sont-elles une classe d'actifs ennuyeuse ? MICHAEL SCHAUER

Les obligations sont-elles une classe d'actifs ennuyeuse ? MICHAEL SCHAUER

Les gens ont généralement une meilleure compréhension ou connaissance des marchés d’actions. Les titres à revenu fixe (en général, les obligations), par comparaison, sont assez techniques et peuvent s’avérer contre-intuitifs. Jeremy Cunningham nous explique ce que signifie être directeur des investissements obligataires chez Capital Group et pourquoi ceux-ci sont un pilier important au sein de tout portefeuille.

Quel est votre rôle chez Capital Group?

Le rôle de directeur des investissements chez Capital Group est similaire à celui d’un gestionnaire de portefeuille… sans portefeuille! Mon rôle est de représenter et d’expliquer notre expertise en matière d’obligations, ce qui inclut de décrire notre processus d’investissement, la manière dont nous gérons des positions dans le domaine obligataire, notre gamme de services, notre approche de gestion unique des titres à revenu fixe, et les avantages que ce type de titres confère à nos clients. Je dois avoir une compréhension approfondie de ce que nous faisons dans nos portefeuilles, de comment nos gérants de portefeuilles les gèrent et pourquoi nous prenons les risques que nous prenons au sein des portefeuilles. Mon rôle est aussi de décrire notre point de vue sur l’économie mondiale et sur cette classe d’actifs, notre réflexion et nos perspectives pour les marchés. Pouvoir faire tout cela à un niveau très approfondi nous permet de fournir à nos clients un service et des informations de «première classe» et ce de manière efficace et claire. Cela permet à nos gérants de portefeuilles de consacrer la grande majorité de leur temps à la recherche en vue de générer de bons résultats pour les clients.

Qu’est-ce qui différencie Capital Group dans le domaine obligataire?

Par son histoire, Capital Group est surtout connu comme un investisseur en actions, mais environ 500 des 2.500 milliards de dollars d’actifs que nous gérons sont alloués à la gestion obligataire (à fin déc. 2020). Nous sommes parmi les cinq premiers gestionnaires d’actifs obligataires au monde en termes de taille et de capacité, avec 180 personnes dédiées à la gestion d’actifs obligataires pour nos clients. Ce qui différencie Capital Group, c’est notre recherche approfondie, fondamentale, «bottom-up» que nous appliquons pour comprendre où se trouve la meilleure opportunité sur le marché. Les analystes de Capital Group qui couvrent les différents segments du marché actions collaborent avec nos analystes obligataires qui couvrent ces mêmes segments de marché du point de vue des obligations. Cette approche homogène à l’échelle de Capital Group engendre une recherche de haute qualité, que nous sommes capables d’appliquer à tous nos portefeuilles.

Un autre différenciateur crucial est que nos analystes ne se limitent pas à la théorie: ils gèrent des poches d’actifs au sein des portefeuilles. Si les gestionnaires de portefeuille sont des généralistes, les analystes sont leurs pendants spécialisés, investissant dans leur domaine de couverture spécifique, ce qui garantit que toute la valeur produite par ces analystes peut être mise à profit pour les portefeuilles, et les clients. La qualité de nos idées d’investissement est donc renforcée car nos analystes sont évalués sur leurs résultats sur des périodes de 1, 3, 5 et 8 ans, au même titre que les gérants de portefeuille. Ils sont tout aussi importants pour le portefeuille en tant qu’analystes et les deux rôles sont des partenaires égaux qui coopèrent pour générer des résultats. De plus, nous pensons que notre approche multigestionnaire offre un niveau de diversification supérieur, ce qui aide à atteindre des rendements ajustés du risque plus solides.

Pourquoi les actifs à revenu fixe sont-ils importants dans un portefeuille?

Les actifs à revenus fixes sont une classe d’actifs très large contenant différentes catégories et instruments. Les titres à revenu fixe sont des obligations – des dettes – qui sont parfois émises par des entreprises et des gouvernements, y compris les gouvernements des marchés émergents. Il existe de nombreux types de titres à revenu fixe et, par conséquent, ils peuvent remplir plusieurs rôles au sein d’un portefeuille, en fonction des choix faits au sein cette gamme de titres.

Les titres à revenu fixe remplissent quatre fonctions au sein d’un portefeuille plus large. La première consiste à diversifier l’exposition aux actions. Une partie des titres à revenu fixe se comporte très différemment des marchés actions à certains moments du cycle. Lorsque les marchés boursiers sont en baisse, les obligations d’État montent généralement. Le deuxième rôle est la protection du capital contre l’inflation. Il existe des instruments à revenu fixe dont la valeur augmente à mesure que l’inflation augmente. Troisièmement, c’est la préservation du capital pour vous fournir un noyau stable au sein de votre portefeuille. Les marchés boursiers et les prix des obligations d’entreprise peuvent fluctuer de manière significative, mais une partie essentielle d’un portefeuille composé d’obligations de haute qualité et à faible risque (par exemple, les obligations d’État) offrira une certaine stabilité et protection de votre capital. La quatrième fonction est la génération de revenus, et il existe de nombreuses façons d’y parvenir avec des titres à revenu fixe.

Pourquoi investir en obligations en 2021 et au-delà?

Les quatre fonctions de diversification par rapport aux actions, de protection contre l’inflation, de préservation du capital et de génération de revenus doivent toujours être remplies au sein de votre portefeuille, mais comment choisir son allocation en fonction du cycle de valorisation? Qu’adviendra-t-il de l’économie dans ce nouveau monde post-pandémique? Nous l’imaginons comme si nous regardions à travers une vallée: nous savons qu’il faut descendre avant de pouvoir remonter; nous ne savons pas jusqu’où ni pour combien de temps, mais nous arriverons à rejoindre l’autre côté. La trajectoire de croissance et de reprise est devenue plus claire avec le déploiement des vaccins. Les marchés ont réagi et du côté des obligations, aussi bien les marchés à risque au sein de la dette des entreprises, les notations «investment grade» et les titres à haut rendement ont bien réagi. Nous sommes maintenant revenus à des marchés historiquement «tendus».

Si vous souhaitez lire d’autres analyses de nos experts, cliquez ici . Si vous voulez en savoir plus sur Capital Group, cliquez ici .