POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Covid-19

Objectif: retourner au plus vite en classe



Les écoles resteront désertes entre le 4 et le 8 janvier, au minimum. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Les écoles resteront désertes entre le 4 et le 8 janvier, au minimum. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Tous les cours auront lieu à distance du 4 au 8 janvier, au moins, et seront obligatoires. L’ambition du ministre de l’Éducation nationale Claude Meisch est de pouvoir faire revenir personnel et élèves au plus vite dans les écoles.

Les enseignants, le personnel des écoles et évidemment les élèves ont déjà fait de gros efforts depuis que la crise sanitaire sévit. Le ministre de l’Éducation nationale Claude Meisch (DP) a dit en être conscient, mais leur en demande un de plus. Pas de gaieté de cœur, mais bien dans le but de pouvoir ensuite retrouver une certaine normalité.

Pas une semaine de vacances

Comme annoncé lundi par le Premier ministre Xavier Bettel (DP) et la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP), les écoles n’accueilleront donc personne le 4 janvier, juste après les congés de Noël, et cela restera en l’état au moins jusqu’au 8 janvier. En ce qui concerne l’enseignement fondamental, il s’agira de «réaliser des répétitions et des exercices» sur la matière vue, a indiqué Claude Meisch. Qui a aussi répété que les structures d’accueil parascolaires, comme les crèches, seront fermées également.

Au niveau du lycée, «les cours seront assurés en streaming» et via d’autres canaux digitaux. «Nous avons entière confiance en nos enseignants. À eux de voir comment garder le contact et quelles pratiques mettre en œuvre», a encore dit le ministre. Les tests prévus au cours de cette semaine de rentrée seront reportés. Le semestre des classes de 1res va être pour sa part prolongé d’une semaine. «Le souhait est que tous réussissent bien cette année et soient prêts pour la suite.»

Il ne s’agira donc pas d’une semaine de vacances. Suivre les cours à distance sera une obligation, même si on séjourne à l’étranger, a confirmé le ministre.

Tous les cours pour adultes se feront aussi à distance, ce qui sera également la règle dans l’enseignement musical. 

Les activités de jeunesse, comme les scouts, ne reprendront pas non plus à la rentrée.

Tests PCR et masques FFP2

L’objectif est de pouvoir retourner ensuite au plus vite dans les écoles, «car on voit bien que ce sont les cours en présentiel qui doivent primer. Les cours à distance sont toujours le deuxième choix.» C’est aussi pour cela que tous les jeunes de 4 à 19 ans, mais aussi le personnel, vont recevoir une invitation pour un test PCR. «Il faut réserver au plus vite», conseille le ministre. Le port du masque FFP2 est aussi une possibilité envisagée, tandis que la ventilation des locaux sera recommandée et que des détecteurs de CO2 seront livrés dans les prochaines semaines.

Et si tout le monde aspire à «des congés bien mérités», ceux-ci seront atypiques. Pour aider les jeunes et le personnel des écoles qui souhaitent un appui psychologique, une hotline a été ouverte au 8003 93 93. Les parents qui se trouvent face à des difficultés peuvent, pour leur part, contacter le 8003 90 90.