POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Selon Eurostat

Noyade, l’exception luxembourgeoise



259255.jpg

En plein milieu de l’été, et comme un rappel à la prudence, Eurostat a publié ce vendredi ses statistiques sur les noyades accidentelles. (Photo: Shutterstock)

Eurostat a publié ce vendredi ses statistiques sur les noyades en Europe. Parmi les pays aux taux les plus faibles pour 100.000 habitants en Europe, le Luxembourg a une particularité.

«Dans presque tous les pays pour lesquels les chiffres de 2016 sont disponibles, les taux de mortalité étaient plus élevés chez les hommes que chez les femmes. Le Luxembourg fait figure d’exception: quatre décès par noyade ont été enregistrés en 2016, dont trois femmes.»

Eurostat a publié ce vendredi ses statistiques de noyade, sur les chiffres de 2016. Le Luxembourg y figure en 20e position avec 0,7 décès pour 100.000 habitants, alors que la moyenne européenne se monte à 1,1.

En 2016, 5.537 décès de résidents de l’Union européenne (UE) ont été causés par une noyade et une submersion accidentelles. Ce chiffre est en baisse chaque année depuis le pic de 6.090 décès en 2013.

L’exception luxembourgeoise n’est pas structurelle puisque les autres chiffres disponibles, ceux de 2015, montraient exactement l’inverse. Comme pour les accidents de la route, les pourcentages peuvent fortement varier d’une année sur l’autre selon les accidents.