COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

#DATADRIVENTECH

Les nouvelles technologies, vecteur indispensable de relance



Julien Baudouin, Senior Manager spécialisé en transformation numérique au sein de KPMG Luxembourg (Photo: KPMG)

Julien Baudouin, Senior Manager spécialisé en transformation numérique au sein de KPMG Luxembourg (Photo: KPMG)

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel on évolue, les impacts financiers et sociaux de la pandémie ont conduit les acteurs économiques à revoir leurs priorités et objectifs. Aller de l’avant, comme le révèle une récente enquête de KPMG, implique d’accélérer la transformation numérique des organisations et des modèles opérationnels.

«Plus de la moitié des dirigeants affirment que le COVID-19 a induit un changement significatif dans les priorités stratégiques de leur organisation en matière d’adoption et de déploiement des nouvelles technologies», explique Julien Baudouin, Senior Manager spécialisé en transformation numérique au sein de KPMG Luxembourg, commentant les résultats de l’enquête 2020 Global Emerging Technology menée par le cabinet de conseil.

Plus de la moitié des dirigeants affirment que le COVID-19 a induit un changement significatif dans les priorités stratégiques de leur organisation en matière d’adoption et de déploiement des nouvelles technologies.

Julien Baudouin,  Senior Manager spécialisé en transformation numérique,  KPMG Luxembourg

La crise sanitaire a eu un impact plus ou moins important sur tous les secteurs d’activité, obligeant chacun à s’adapter. Pour certains, il a fallu faire face à une charge de travail accrue. D’autres, au contraire, ont dû trouver des réponses pour ne pas mettre la clé sous la porte. La plupart des organisations ont dû apprendre à fonctionner avec des collaborateurs en télétravail. «Les entreprises les plus à même de maintenir le lien avec les collaborateurs et clients à distance et de gérer les opérations indépendamment de toute infrastructure physique, autrement dit celles qui étaient notamment le plus avancées dans leur transformation numérique, se sont montrées plus résilientes», explique Julien Baudouin. «Ces acteurs sont aujourd’hui mieux positionnés dans le contexte actuel de relance.»

Les entreprises les plus à même de maintenir le lien avec les collaborateurs et clients à distance et de gérer les opérations indépendamment de toute infrastructure physique se sont montrées plus résilientes.

Julien Baudouin,  Senior Manager spécialisé en transformation numérique,  KPMG Luxembourg

Les nouvelles technologies comme moteur de développement

Pour beaucoup, l’enjeu n’est désormais plus une question de survie, mais de se doter des capacités d’aller de l’avant en tirant les leçons des mois passés.

La récente enquête de KPMG révèle notamment que pour la plupart des organisations, le futur implique une accélération de la transformation numérique des organisations afin de garantir leur développement sur le long terme et de pouvoir disposer d’avantages compétitifs à l’échelle de leur marché. «La pandémie COVID-19 a mis en exergue l'importance pour l’entreprise de se transformer en utilisant la technologie comme un vecteur de développement», assure Julien Baudouin. «Dans ce contexte, les nouvelles technologies ne constituent plus uniquement un moyen de faire mieux, plus vite ou moins cher. Elles sont désormais considérées comme des moyens de garantir la survie et de construire la croissance future de l’entreprise au cœur d’une nouvelle réalité. Naviguer dans cet environnement, pouvoir saisir les nouvelles opportunités, implique de repenser la vision de l’entreprise, sa stratégie et ses modèles opérationnels, en capitalisant sur les possibilités aujourd’hui offertes par ces technologies émergentes.»

Mieux servir le client, soutenir la croissance

L’automatisation des processus, l’intelligence artificielle, l’analyse des données, le cloud, la blockchain, les calculateurs à haute performance (HPC), ou encore la 5G ouvrent un champ de possibilités gigantesque. Chaque entreprise doit parvenir à saisir les opportunités que ces technologiques offrent, pouvoir les adopter et les déployer au service de leurs objectifs stratégiques. «Les technologies émergentes et les nouveaux modèles d’organisation qui en découlent vont jouer un rôle-clé dans la transformation de l’économie. Pour les entreprises, elles doivent être appréhendées comme des moyens de mieux servir leurs clients, de préserver le lien entre les collaborateurs à distance, de renforcer la résilience du business et de se préparer à d’éventuels autres chocs», commente Julien Baudouin. «L’adoption du cloud, l’automatisation, l’analyse de données sont aujourd’hui considérées comme des éléments incontournables, constituant le socle de la croissance et du développement de l’activité de nombreuses organisations.» 

L’adoption du cloud, l’automatisation, l’analyse de données sont aujourd’hui considérées comme des éléments incontournables.
Julien Baudouin

Julien Baudouin,  Senior Manager spécialisé en transformation numérique,  KPMG Luxembourg

Développer une vision claire sur les investissements futurs

La crise a poussé les entreprises à recourir davantage à la technologie pour adapter les modèles opérationnels au service du maintien de l’activité (en permettant le télétravail, en mettant en place de nouveaux canaux de communication ou de vente, en déployant de nouveaux services) ou pour aller chercher de nouveaux relais de croissance.

«S’il faut aller de l’avant, il n’existe cependant pas de recette miracle à appliquer pour tirer le meilleur parti du potentiel de la technologie», poursuit Julien Baudouin. «Il existe toutefois des bonnes pratiques à adopter pour s’assurer que l’on crée de la valeur. Il nous semble  important de considérer les possibilités offertes par la technologie pour garantir en premier lieu la survie de l’organisation. Il faut ensuite parvenir à prioriser les investissements, à travers la mise en œuvre et le suivi systématiques de business cases, en favorisant d’abord les projets qui amènent des bénéfices à court terme. Enfin, il faut investir dans les compétences techniques, mais aussi dans les compétences métier et organisationnelles. C’est uniquement au départ d’une bonne gouvernance de cette transformation que les organisations seront à même d’en faire un succès au service de leur croissance future.»

Comment relancer son entreprise en s’appuyant sur les nouvelles technologies numériques? KPMG vous donne les clés pour vous permettre de mieux envisager l'avenir. Téléchargez sans attendre le rapport « Enterprise reboot - Scale your digital technologies to grow and thrive in the new reality! » (en anglais)