POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Linguistique

De nouvelles règles pour la langue luxembourgeoise



Combler les lacunes, clarifier, harmoniser: les nouvelles règles permettront une standardisation plus élevée de la langue luxembourgeoise. (Photo: Shutterstock)

Combler les lacunes, clarifier, harmoniser: les nouvelles règles permettront une standardisation plus élevée de la langue luxembourgeoise. (Photo: Shutterstock)

La langue luxembourgeoise sera enrichie par de nouvelles règles, a annoncé le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch. Celles-ci seront présentées mi-novembre.

De nouvelles règles modifiant la langue luxembourgeoise seront présentées mi-novembre, a annoncé le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch , dans une réponse à une question parlementaire datée du 22 octobre.

«Il ne s’agit pas d’une refonte, mais d’une adaptation», précise le ministre. «Le but principal est de présenter un texte cohérent capable de répondre, en matière d’orthographe, à bien plus de questions que ne le font les deux textes de base actuellement en vigueur.»

Un degré de standardisation plus élevé

En vue, combler des lacunes concernant la ponctuation, les abréviations, l’emploi des majuscules et des minuscules, ou encore l’écriture en un ou plusieurs mots.

Il s’agit aussi de clarifier des règles dont la marge d’interprétation est trop large ou d’harmoniser l’écriture de certains verbes ou adjectifs.

Cette réforme offrira au luxembourgeois «un degré de standardisation plus prononcé tout en laissant une possibilité d’évolution dont a besoin un idiome aussi dynamique que le nôtre», ajoute Claude Meisch.

Si ces nouvelles règles entrent en vigueur dès leur publication, les règles actuelles seront valables jusqu’à la rentrée 2020, pour éviter un changement trop brusque.