POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

covid-19

Une nouvelle souche britannique qui fait peur



La nouvelle souche semble extrêmement virulente. (Photo: Shutterstock)

La nouvelle souche semble extrêmement virulente. (Photo: Shutterstock)

Une nouvelle souche de coronavirus est apparue au Royaume-Uni et sa propagation est, selon le ministre britannique de la Santé, «hors de contrôle». La Belgique et les Pays-Bas ont interdit les vols aériens depuis les îles britanniques. Le Luxembourg a décidé ce dimanche de faire de même.

Le Royaume-Uni a officiellement annoncé avoir détecté sur son sol une nouvelle souche du coronavirus. Qui n’est pas plus dangereuse que la Covid-19, mais beaucoup plus contagieuse. D’ailleurs, sa propagation est déjà considérée comme «hors de contrôle» selon Matt Hancock, ministre britannique de la Santé.

Les pays européens craignent de voir cette nouvelle souche se propager chez eux. La Belgique et les Pays-Bas ont donc déjà décidé d’interdire les vols de et vers le Royaume-Uni. L’Allemagne envisage de faire rapidement de même. Une coordination est aussi en cours avec la France concernant l’Eurostar, dont le trafic vers Bruxelles est aussi suspendu.

Dimanche, décision a été prise au Luxembourg d’interdire également les vols depuis le Royaume-Uni à partir de minuit «pour au moins 24 heures, ceci par précaution et dans l’attente de nouvelles connaissances scientifiques concluantes».

Elle est peut-être devenue la souche dominante

Ce n’est pas la première nouvelle souche de Covid à apparaître depuis le début de la pandémie. Mais celle-ci, évidemment signalée à l’Organisation mondiale de la santé, est peut-être devenue dominante en Angleterre et sans doute responsable de la hausse des hospitalisations. Elle serait apparue dans le Kent ou à Londres à la mi-septembre et se serait propagée à une vitesse folle.

La situation est telle que le ministère britannique de la Santé ne voit comme seule solution qu’une réduction encore plus forte des contacts sociaux. Et ne pourrait autoriser la fin du confinement qu’au moment où une majorité de la population serait vaccinée.