LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Habitat

habitat collectif

Nouvelle résidence à Goetzingen



286087.jpg

La résidence se présente côté rue comme une maison de village, mais avec un caractère plus contemporain. (Illustration: Dagli And)

Dagli And conçoit actuellement une résidence à Goetzingen dont l’approche architecturale est de dialoguer avec le bâti existant du village.

C’est dans la commune de Goetzingen, à l’ouest du pays, que Dagli And est actuellement en train de concevoir une nouvelle résidence. Pour ce projet, le bureau d’architectes a choisi de s’imprégner de l’identité architecturale des vieilles maisons du village et de la réinterpréter dans une architecture contemporaine.

C’est ainsi que les architectes proposent une nouvelle résidence qui cherche à dialoguer avec les bâtiments adjacents à travers un travail sur la volumétrie du bâti, avec des zones découpées et des lignes brisées tout en tenant compte des apports solaires et des vues.

La nouvelle construction se présente côté rue plutôt comme une maison, avec une traditionnelle toiture à double pente, mais qui prend une tournure plus contemporaine en y intégrant un pli. Par ce geste, la toiture devient une surface polygonale tout en conservant un faîte droit. Cette approche contribue à donner un caractère expressif à cette architecture, comme aime à le pratiquer le bureau.

Le corps du bâtiment, qui se déploie dans la profondeur, reste compact, tout en étant lui aussi expressif par le travail apporté sur les baies et les jeux de volumes.

Vue arrière de la résidence. (Illustration: Dagli And)

1 / 9

Vue de l’espace de vie de l’appartement du rez-de-chaussée. (Illustration: Dagli And)

2 / 9

Vue de l'appartement duplex. (Illustration: Dagli And)

3 / 9

Plan masse. (Illustration: Dagli And)

4 / 9

Plan du sous-sol. (Illustration: Dagli And)

5 / 9

Plan du rez-de-chaussée. (Illustration: Dagli And)

6 / 9

Plan du premier étage. (Illustration: Dagli And)

7 / 9

Plan de l’étage des combles. (Illustration: Dagli And)

8 / 9

Coupe du projet. (Illustration: Dagli And)

9 / 9

Une répartition intérieure optimisée

Au rez-de-chaussée, côté rue, une très grande baie vitrée ouvre le bâtiment telle une vitrine, alors qu’à l’arrière le volume se prolonge vers un jardin privatif et accueille sur son toit un espace vert pour l’appartement du premier étage.

Au dernier niveau, celui des combles, une entaille en biais dans la toiture permet d’accueil d’une confortable terrasse.

À l’intérieur du bâtiment, on trouve trois appartements et un duplex au dernier étage. La circulation verticale est réglée par un escalier doublé d’un ascenseur. La distribution à l’intérieur des appartements est gérée à partir de l’entrée qui donne accès à l’ensemble des espaces avec un minimum de couloir. Les espaces de vie sont aménagés à l’arrière pour profiter de la liaison avec le jardin. Les terrasses sont orientées au sud, et profitent d’une vue vers les champs. De grandes baies vitrées assurent un maximum de luminosité et sont réalisées avec verre qui présente un dégradé sur les pourtours, servant, d’après les architectes «de transition en profondeur entre l’intérieur et l’extérieur».

Vues aériennes du village. (Illustration: Dagli And)

1 / 4

Localisation dans le village. (Illustration: Dagli And)

2 / 4

Plan de situation dans le village. (Illustration: Dagli And)

3 / 4

Dessins d’étude. (Illustration: Dagli And)

4 / 4