ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Grande Région

Une nouvelle directrice pour le zoo d’Amnéville



Pour l’heure, en raison du confinement en vigueur en France, le zoo est fermé. (Photo: Zoo d’Amnéville)

Pour l’heure, en raison du confinement en vigueur en France, le zoo est fermé. (Photo: Zoo d’Amnéville)

Changement de cap pour le zoo d’Amnéville puisqu’une nouvelle directrice a été nommée en ce début de semaine. Elle sera chargée de poursuivre la mutation entamée depuis l’arrivée, voici un peu plus d’un an, d’un nouveau propriétaire. 

Propriété depuis janvier 2020 du fonds d’investissement Prudentia Capital , le zoo d’Amnéville a une nouvelle présidente à sa tête. Anne Yannic, nommée il y a un an , s’en va après avoir assuré une «mission temporaire de structuration des équipes du zoo», comme indique un communiqué. Et c’est donc une autre femme qui la remplace: Albane Pillaire. Cette dernière a de l’expérience dans le domaine de l’événementiel puisqu’elle est l’ex-directrice générale de Strasbourg Événements, filiale de GL Events.

Devenir un des plus beaux zoos de France et d’Europe

«La mission d’Albane Pillaire s’inscrit dans la continuité de celle d’Anne Yannic. C’est une manager de terrain, avec de grandes compétences dans l’animation de sites touristiques, qui nous rejoint», a indiqué Dominik Zwerger, associé fondateur de Prudentia Capital, à nos confrères du Républicain Lorrain. Avant d’ajouter que la nouvelle présidente possède toutes les qualités nécessaires afin de mettre sur les rails «la transformation entamée pour faire d’Amnéville l’un des plus beaux zoos de France et d’Europe».

Pour rappel, le zoo d’Amnéville, déjà placé en redressement judiciaire en 2016, connaissait depuis lors de grandes difficultés financières, en lien notamment avec des investissements importants au niveau de l’infrastructure. Endetté à hauteur de 53 millions d’euros, le fonds Prudentia Capital avait soumis un plan de redressement qui avait été accepté en janvier 2020 par le tribunal de grande instance de Metz. Michel Louis, fondateur et directeur, devait conserver 18% des parts, mais avait tout de même été très vite écarté de la direction.

D’autres infrastructures d’Amnéville-les-Thermes (Snowhall, Galaxie…) ont connu au fil des années différents déboires et autres difficultés.

En raison du confinement, le zoo d’Amnéville est actuellement fermé. Et ce jusqu’au 3 mai, au minimum.