POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Match d’ouverture

Nouveau stade: la décision va tomber pour le Portugal



La star portugaise Cristiano Ronaldo sera-t-elle parmi les premiers joueurs à fouler le gazon du nouveau stade? (Photo: Caroline Martin)

La star portugaise Cristiano Ronaldo sera-t-elle parmi les premiers joueurs à fouler le gazon du nouveau stade? (Photo: Caroline Martin)

Le Stade de Luxembourg se dévoilera-t-il pour la première fois le 30 mars prochain, face au Portugal de Cristiano Ronaldo? La décision tombera la semaine prochaine…

La BGL Ligue, la D1 footballistique luxembourgeoise, a repris ses droits, mercredi soir, après un arrêt de près de quatre mois dû à la crise sanitaire. Mais le premier grand événement lié au ballon sur le sol national est, lui, programmé au 30 mars prochain. Avec le premier match à domicile des Roud Léiwen, dans le cadre des qualifications de la Coupe du monde 2022. Une rencontre face au Portugal de Cristiano Ronaldo, trois jours après s’être déplacés en Irlande et six jours après un amical disputé face au Qatar, à Vienne.

Un match face aux Portugais qui fait office, aux yeux de beaucoup, d’affiche idéale pour inaugurer le Stade de Luxembourg, la nouvelle enceinte située à la Cloche d’Or, que tout le monde attend au pays depuis si longtemps . Mais ce stade à 77 millions d’euros sera-t-il prêt à temps? Personne ne semble officiellement vraiment le savoir. Une décision doit cependant tomber sous peu. Il se chuchote ainsi dans les couloirs de la FLF, la Fédération luxembourgeoise de football, que la Ville de Luxembourg devrait communiquer sur le sujet la semaine prochaine. 

Il sera temps de savoir. Car en règle générale, la FLF doit communiquer à l’UEFA – la fédération européenne –, deux mois avant chaque rencontre, le lieu où celle-ci se déroulera. Et là, on sera pratiquement à un mois jour pour jour de la venue des champions d’Europe lusitaniens… Mais l’UEFA a, semble-t-il, bien compris la situation luxembourgeoise. Et puis, le «vieux» Stade Josy Barthel, le remplaçant attitré au cas où le Stade de Luxembourg ne serait pas prêt, n’est pas très loin. Et sa pelouse, tant décriée par le passé, a eu le temps de se remettre.  

Avec ou sans spectateurs?

Au jeu des pronostics, la cote d’un Luxembourg–Portugal au Stade de Luxembourg est pas mal remontée, ces derniers temps. «Franchement, tout a très bien avancé. La ville a vraiment fait de son mieux compte tenu de la crise sanitaire», glissait un proche du dossier. Les techniciens de l’UEFA sont en effet passés la semaine dernière afin de vérifier que le cahier des charges avait bien été respecté. Sans mauvaise surprise à la clé. Mais il reste apparemment quelques «détails» à vérifier, liés à la sécurité, au placement des caméras de télévision… Tout cela peut-il être réglé à temps?

Une chose paraît en tout cas certaine, cette rencontre face au Portugal devrait se jouer sans spectateurs. Que ce soit au Stade de Luxembourg ou au stade Josy Barthel. À l’heure actuelle, l’État luxembourgeois a décrété le huis clos dans les stades. Et ce jusqu’au 14 mars, mais on ne voit pas trop comment cela pourrait changer par la suite…

Si ce n’est pas le Portugal…

Il faut avouer qu’un match d’ouverture face à une grande nation dans un stade vide, cela ferait un rien tristounet. Ne serait-il pas bon, dès lors, d’attendre le retour des beaux jours pour ce premier match tant attendu, histoire de retrouver des conditions sanitaires un peu meilleures et peut-être des spectateurs dans les travées? Mais sans certitude absolue. Du côté de la FLF, on souhaite «prendre possession des lieux» aussi vite que possible. C’est logique quand on sait depuis combien de temps elle attend ce nouvel écrin.

Cependant, si le Portugal arrivait trop tôt, la rencontre officielle à domicile suivante des joueurs du sélectionneur Luc Holtz nous amènerait en septembre face à… l’Azerbaïdjan. Ce qui n’a rien de très glamour. Par contre, en juin, une fenêtre est disponible pour disputer des matchs amicaux. Avec peut-être la possibilité d’accueillir un adversaire de renom qui sera en pleine préparation pour un Euro qui débutera juste derrière. Et ça, même s’il se dit que les très gros calibres (du genre France, Allemagne, Belgique…) seraient déjà pris.

À moins que l’honneur du match d’ouverture revienne finalement à l’autre locataire des lieux, l’équipe nationale de rugby. Actuellement à l’arrêt en raison de la crise sanitaire, cette dernière a cependant un match officiel programmé à domicile face à la Hongrie, en mai prochain. Mais il a peu de chance de se tenir. Par contre, il pourrait être remplacé par une rencontre amicale disputée dans les mêmes dates…