ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

70 lignes dès cette année

Blablacar a lancé son réseau Blablabus 



246397.png

Avec sa nouvelle offre de bus, la plate-forme de covoiturage Blablacar souhaite devenir la référence pour les trajets partagés sur la route. (Photo: Blablacar)

La plate-forme de covoiturage Blablacar lance un nouveau service de bus, Blablabus, avec l’ambition de l’étendre à travers l’Europe. Les voyageurs peuvent déjà réserver leur billet pour une dizaine de lignes. Elles devraient être 70 d’ici à la fin de cette année.

Après FlixBus ou Eurolines, c’est désormais Blablabus qui fait son entrée dans le paysage du transport de bus européen.

Depuis ce mardi 11 juin, les passagers peuvent réserver leur billet pour une dizaine de lignes , dont:

Paris – Bruxelles – Amsterdam

Nancy – Dijon – Lyon – Grenoble

Paris – Charleville-Mézières – Sedan

Paris – Aéroport d’Orly – Lyon – Avignon – Marseille

Paris – Anvers - Rotterdam – Amsterdam

Plus de 400 destinations dans 10 pays

Derrière Blablabus, on retrouve Blablacar, une plate-forme de covoiturage «aux 50 millions de passagers en 2018».

Avec ce nouveau service de bus, Blablacar vise un développement à travers l’Europe entière, grâce à une stratégie: «proposer une offre combinant covoiturage et bus dans toute l’Europe, et devenir la plate-forme de référence pour les trajets partagés sur la route». 

246266.jpg

En 2018, 70 millions de passagers ont utilisé la plate-forme de covoiturage Blablacar. (Photo: Blablacar)

Blablacar prévoit de lancer une trentaine de nouvelles lignes Blablabus nationales et transfrontalières depuis la France, ainsi que 70 lignes en Europe, avant la fin de cette année.

La plate-forme compte élargir son offre grâce à Ouibus, une filiale de la SNCF rachetée par Blablacar, et en collaboration avec ses partenaires espagnols, italiens et britanniques. Ce qui lui permettra, à terme, de proposer plus de 400 destinations dans 10 pays d’Europe, accessibles via  sa plate-forme .