ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Lendinvest

Nouveau CEO pour un membre de la Lhoft



298776.jpg

Après douze ans, le CEO de Lendinvest, Christian Faes (ici au centre), a décidé de passer le relais à un autre cofondateur, Rod Lockhart (à gauche). (Photo: Lendinvest).

Jeu de chaises musicales chez Lendinvest: à l’entame de la nouvelle année, un des leaders du crédit hypothécaire et membre de la Lhoft a décidé de changer de CEO et de confier les rênes à Rod Lockhart.

L’exercice n’est pas si fréquent: douze ans après sa création, la fintech britannique a décidé de confier les rênes à Rod Lockhart, le troisième de ses cofondateurs, jusque-là responsable des marchés de capitaux et de la gestion des fonds, a annoncé le CEO, Christian Faes,  dans un post sur le site de la start-up .

«Bien que je ne sois plus CEO, je ne vais nulle part et je reste pleinement engagé envers Lendinvest et ce que nous construisons. Je vais maintenant passer au nouveau rôle de président exécutif. Cela me permettra de recommencer à faire plus de ce que j’aime en tant que fondateur et entrepreneur – parler de l’entreprise et de notre mission, travailler avec nos investisseurs, soutenir nos efforts de collecte de fonds, établir nos relations avec le gouvernement et la presse, et travailler sur l’orientation stratégique de l’entreprise», écrit M. Faes.

Lendinvest a levé près de 2 milliards de livres sterling auprès de certaines des plus grandes institutions financières de la planète, et a été soutenue par des fonds propres d’investisseurs comme le premier capital-risqueur européen Atomico et le Fonds européen d’investissement. «Notre entreprise croît de plus de 75% par an, et nous avons une plate-forme qui a une dynamique imparable; et bien que nous ayons construit l’une des principales entreprises de fintech en Europe, nous sommes également constamment rentables et une entreprise financièrement viable et durable».

La fintech est membre de la Luxembourg House of Financial Technology depuis mi-2018.