ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Damon Hypersport

Le nouveau bolide du futur de Gilles Feith



Bourrée de technologie, la Damon Hypersport est la première moto électrique 100% rechargeable à domicile. (Photo: Damon)

Bourrée de technologie, la Damon Hypersport est la première moto électrique 100% rechargeable à domicile. (Photo: Damon)

Déjà possesseur d’une Tesla, le nouveau CEO de Luxair, Gilles Feith , a annoncé cette semaine avoir commandé sa Damon Hypersport. Un bolide du futur à plus d’un titre.

Pour 100 dollars, t’as plus rien? Si, une Damon Hypersport… livrable au mieux en 2022, tellement la marque canadienne, présente au CES de Las Vegas, a enregistré de commandes. À 25.000 ou 40.000 dollars (une suspension Öhlins, un système de freinage Brembo, deux caméras 1.080p, un bras oscillant en carbone), les deux Hypersport ont fait l’objet de 16 millions de dollars de commandes depuis le 1er avril.

Par où attraper cet incroyable concentré de technologie? Par la sécurité, répond la société. Face aux 5.000 morts par an chaque année aux États-Unis, Damon a intégré «comme dans un jet» – dit le dossier de presse – un copilote avec un radar, des caméras et des capteurs. L’objectif est d’abord de détecter à 360 degrés tous les autres véhicules qui pourraient poser problème au motard. Ces données sont transmises en temps réel au cloud de Damon, et nourrissent les algorithmes de simulation du trafic, pour lesquels la marque a déposé un brevet.

Aux manettes de son bolide, le motard est alerté par des led ou par ses poignées des dangers à venir, parce que les accidents à moins de 50km/h représentent les trois quarts des accidents contre 5% seulement à plus de 100km/h. Selon les études des Canadiens, 89,6% des accidents surviennent au niveau de la partie avant de la moto et du champ de vision du pilote.

Un réglage électronique du siège, du guidon et des repose-pieds permet de rouler en mode «commuter» pour les trajets plutôt urbains, avec une position du torse plus droite, des bras et des pieds plus hauts, dans une position presque centrale, ou en position «sport» plus extrême, idéale pour faire davantage corps avec la moto.

Une moto-batterie

Autre particularité notable de l’Hypersport: elle permet de passer de 0 à 100km/h en trois secondes… en étant 100% électrique. Elle se recharge à 80% en 30 minutes.

Et la combinaison des batteries d’une Tesla et d’une Hypersport chez un particulier – ce qui est le cas du patron de Luxair – lui permettra en théorie de se débrancher du réseau électrique pour piocher l’électricité sur les réserves de ses deux bolides, l’avenir des véhicules électriques.

«Appareil entièrement connecté, avec le wifi, le Bluetooth et la 4G, la charge bidirectionnelle peut être contrôlée et programmée à distance via l’application Damon. Sa batterie de 21kWh est refroidie par un liquide pour assurer une température de fonctionnement stable et un fonctionnement longue durée. Un moteur à aimants permanents refroidi par un liquide et à 6 phases est imbriqué et capable de fournir 160kW à 16.000tr/min, produisant bien plus de 200ch et 200nm de couple à 0tr/min, avec une vitesse de pointe de 200mi/h et une gamme de plus de 200 miles sur autoroute par charge», affirme le dossier de presse.