PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

KATRIEN POTTIE (AMUNDI)

«Nous voulons tous être des héros durables»



280857.png

Katrien Pottie: «Agir en tant qu’institution financière responsable représente un engagement essentiel d’Amundi.» (Photo: DR)

En vue du 10x6 Keytrade: 10 fonds d’investissement, 10 stratégies, organisé par le Paperjam Club mercredi 27 novembre, l’une des oratrices, Katrien Pottie, Amundi, expose sa vision des marchés financiers.

Pouvez-vous, en quelques mots, vous présenter en tant qu’émetteur de fonds? Quelles sont vos spécificités (taille, spécialisation, histoire…) par rapport aux autres acteurs du marché?

Katrien Pottie. – «Amundi est le premier asset manager européen en termes d’actifs sous gestion et se classe dans le top 10 mondial1. Le groupe gère 1.487 milliards d’euros d’actifs2 et compte six plates-formes de gestion principales3.

Amundi offre à ses clients d’Europe, d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et des Amériques du continent américain une large gamme d’expertises et de solutions d’investissement en gestion active, passive et en actifs réels et alternatifs; un positionnement unique pour fournir des prestations de grande qualité à plus de 100 millions de clients privés, investisseurs institutionnels et entités gouvernementales du monde entier.

Quel est l’engagement de votre société au niveau social/environnemental?

«Agir en tant qu’institution financière responsable représente un engagement essentiel d’Amundi. Il se reflète à la fois dans notre processus d’investissement responsable et dans les solutions développées pour permettre à nos clients de devenir des investisseurs responsables. Amundi est un pionnier de l’investissement responsable (IR) et n’a cessé d’accroître ses exigences en matière d’intégration des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) à travers ses stratégies d’investissement et de renforcer sa politique d’engagement pour accompagner les entreprises dans l’amélioration de leurs pratiques ESG pour un monde durable. Amundi donne une nouvelle portée à ses engagements, avec un plan d’action ambitieux à l’horizon 2021, généralisant l’intégration des critères ESG dans ses processus d’investissement et ses politiques de vote.

L’éducation est un des enjeux majeurs du 21e siècle. Elle joue un rôle déterminant dans le développement humain, social et économique de chacun des grands pays développés ou émergents.
Katrien Pottie

Katrien Pottie,  Amundi

Être membre actif des initiatives de la Place est aussi un moyen de diffuser les meilleures pratiques en matière d’investissement responsable. Amundi fait partie de plus de 20 initiatives, comme: PRI (Principes pour l’Investissement Responsable), Finance for Tomorrow, Institutional Investors Group on Climate Change, the CDP (Carbon Disclosure Project) et Green Bond Principles.

Pourquoi votre société s’est-elle investie sur cette thématique en particulier?

«L’éducation est un des enjeux majeurs du 21e siècle. Elle joue un rôle déterminant dans le développement humain, social et économique de chacun des grands pays développés ou émergents. C’est une des priorités de la communauté internationale, et à ce titre, l’Onu en a fait un Objectif de Développement Durable (ODD n°4) dont le but est d’‘assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous’. L’éducation est de toute évidence l’un des leviers les plus puissants et une des clés pour parvenir à la réalisation de presque tous les autres ODD et ainsi lutter contre la pauvreté et les inégalités et assurer aux individus un meilleur niveau de vie et une bonne santé.

Même si les travaux de recherche ne permettent pas de trancher sur la question et que l’OCDE qualifie la relation entre PIB par habitant et les dépenses d’enseignement de ‘complexe’, on peut faire quelques constatations.

L’avantage économique à long terme (pendant la vie professionnelle, hors retraite) pour une personne qui a terminé des études supérieures s’établit à plus de 250.000USD pour un homme et de 150.000USD pour une femme.
Katrien Pottie

Katrien Pottie,  Amundi

L’OCDE constate par exemple que l’éducation permet d’accroître la productivité et qu’il existe des rendements publics et privés de l’éducation qui sont étroitement liés. L’élévation du niveau de formation tend à se traduire par une augmentation des revenus des individus, conduisant à un rendement dit privé. Les diplômés de l’enseignement tertiaire sont amenés à payer plus de cotisations sociales et d’impôts sur le revenu et requièrent moins de transferts sociaux, apportant ainsi un rendement public.

En moyenne, dans les pays de l’OCDE, le rendement public net de l’investissement4 (recettes fiscales supplémentaires moins coût public des années d’études) dans la formation tertiaire s’élève à 154.000 dollars américains (USD) environ pour un homme et 83.000USD pour une femme.

L’avantage économique à long terme (pendant la vie professionnelle, hors retraite) pour une personne qui a terminé des études supérieures s’établit à plus de 250.000USD pour un homme et de 150.000USD pour une femme. Ce gain financier tient compte des coûts associés à des études prolongées (frais de scolarité et de subsistance, manque à gagner).

Le marché mondial de l’éducation est estimé à 5.000 milliards de dollars5, soit 6% du PIB mondial annuel; il devrait doubler d’ici à 20306.

Quelle est votre stratégie en tant qu’émetteur de fonds pour répondre à cette problématique?

«L’univers d’investissement s’articule autour de 3 piliers. Un pilier central autour de l’accès à l’éducation et au monde du travail inclut les écoles, collèges, lycées et universités cotées, ainsi que la formation continue, et les agences de recrutement et de gestion des talents.

Tous les jours, on peut poser des actes, qui, certes, isolés, ne vont pas changer le monde; mais tous ensemble, on peut construire un monde meilleur.
Katrien Pottie

Katrien Pottie,  Amundi

À celui-ci s’ajoutent deux piliers connexes autour des contenus & outils pédagogiques et les services aux étudiants, comme les logements étudiants, ou les services de restauration et de transport scolaires.

Notre approche ESG vient ensuite filtrer à trois niveaux l’univers: exclusion des mauvaises pratiques Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG) de façon globale et sur une sélection de critères spécifiques à l’éducation, ainsi que les valeurs sujettes à des controverses ESG élevées.

Afin de réconcilier complètement l’investissement aux problématiques d’accès à l’éducation pour tous, nous nous sommes engagés à partager à la fin du 1er exercice un pourcentage des frais de gestion prélevés sur le fonds au profit d’associations œuvrant en faveur de l’éducation.

Sur la base des indicateurs utilisés dans la gestion, un 1er reporting d’impact sera publié en fin d’année.

Quelle est votre vision personnelle quant à la problématique environnementale/sociale?

«Dernièrement, on m’a demandé qui était mon héros durable. Bien, chez Amundi, nous voulons tous être des héros durables, et je ne peux qu’encourager tous les citoyens à devenir des héros durables. Tous les jours, on peut poser des actes, qui, certes, isolés, ne vont pas changer le monde; mais tous ensemble, on peut construire un monde meilleur.

Investir dans une thématique durable comme l’éducation est une opportunité pour nous, société de gestion, mais aussi pour vous, investisseurs, citoyens, d’adresser ensemble ce défi social. Nous considérons que la dynamique de l’univers, les tendances de long terme associées à la thématique et notre approche d’investissement responsable constituent les bons éléments d’une équation combinant sens et recherche de performance.»

1 Palmarès IPE «Top 400 asset managers» publié en juin 2019 sur la base des encours sous gestion de décembre 2018.

2 Données Amundi au 30 juin 2019

3 Boston, Dublin, Londres, Milan, Paris et Tokyo

4 «OCDE – 2017 Regards sur l’éducation». Les bénéfices sont calculés en tenant compte des recettes fiscales, des cotisations sociales, des transferts sociaux et des allocations chômage. Les coûts comprennent les dépenses publiques d’éducation et le manque à gagner fiscal lié au démarrage plus tardif de la vie professionnelle.

5 Global Silicon Valley, Citi Research

6 HolonIQ, Goldman Sachs, GSV, IBIS Capital, Citi.

Vous pouvez vous inscrire au 10x6 Keytrade sur le  site du Paperjam Club .