ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

MON GESTE VERT

«Nous ne proposons plus de sachets en plastique»



261166.jpg

Les clients sont invités à utiliser des sacs en tissu pour leurs achats. (Photo: Marquitan-Photography pour Massen)

Conjuguer succès économique et impératif écologique, c’est possible! Tous les jours, un dirigeant d’entreprise nous raconte son expérience en la matière. Aujourd’hui, direction la grande épicerie Massen où Fernand Massen, associé et responsable, présente les actions mises en place.

Quelles actions avez-vous mises en place pour contribuer à la préservation de l’environnement (et quand)?

Fernand Massen. — «Le sujet de la durabilité joue un rôle important au sein de la société Massen, et il est traité de manière persévérante depuis quelques années.

Ainsi, tout l’immeuble d’exploitation, y compris La Grande Épicerie Massen, est chauffé par la combustion de copeaux de bois. Comparées aux installations de chauffage pour des combustibles fossiles, les installations à copeaux de bois sont plus écologiques.

La quantité de CO2 libéré lors de la combustion des copeaux de bois correspond quasi exactement à la quantité de CO2 que l’arbre a absorbée pendant sa croissance. De plus, contrairement aux combustibles fossiles, on peut utiliser les copeaux de bois produits dans la région.

Nous accordons beaucoup d’importance aux produits de provenance régionale et locale.

Fernand Massen,  associé et responsable,  La Grande Épicerie Massen

Dans La Grande Épicerie Massen, nous réfléchissons également à apporter notre contribution en matière de durabilité:

- Nous incitons nos clients à utiliser des sacs à provisions écologiques et des sacs en coton, et ne proposons plus de sachets en plastique ni des sachets à usage unique. Les sacs à provisions écologiques sont disponibles en différents formats à nos caisses;

- Les clients ont la possibilité d’apporter leurs propres boîtes réutilisables aux comptoirs de boucherie pour réduire la consommation de plastique;

- Dans les rayons des fruits et légumes, nous vendons les Superbags comme emballage écologique pour les fruits et légumes en vrac. Ainsi, nos clients peuvent complètement renoncer aux sachets en plastique. Les Superbags sont des sacs en fine toile. Ils sont réutilisables, lavables, échangeables et recyclables.

Au sein de notre propre gastronomie, Massen a mis en place l’Ecobox, un système de consigne à usage multiple conçu au Luxembourg pour transporter des repas. Ce système est particulièrement écologique et durable, car il n’y a plus d’usage d’emballages jetables et il n’y a pas lieu de jeter des aliments.

Nous accordons beaucoup d’importance aux produits de provenance régionale et locale. Que ce soit pour les denrées alimentaires dans nos rayons, ou au sein de nos propres productions. Notre boucherie interne propose en grande partie de la viande provenant d’élevage de la région, et nos produits faits maison sont durables, car ils ne doivent pas parcourir un long chemin pour être chez nous. Par ailleurs, nous veillons à travailler majoritairement avec des ingrédients du terroir.

Les produits dont la date de péremption est dépassée ne sont pas jetés. Nous les donnons aux associations caritatives.

Fernand Massen,  associé et responsable,  La Grande Épicerie Massen

Notre assortiment de produits bio et ‘fairtrade’ s’est fortement développé durant les dernières années, avec une tendance à la hausse. Nous communiquons beaucoup sur cet aspect afin d’inciter notre clientèle à opter plutôt pour ces produits. Par ailleurs, dans notre Drink Center, nous favorisons également les boissons en bouteilles en verre ou consignées.

Nous tenons encore à mentionner qu’à La Grande Épicerie Massen, les produits dont la date de péremption est dépassée ne sont pas jetés. Nous les donnons aux associations caritatives, comme par exemple la Croix-Rouge. Par ailleurs, nos déchets bio sont traités en usine de méthanisation de déchets, ce qui produit de l’énergie.

Quel est le but recherché?

«Les efforts en matière de durabilité ont clairement comme objectif d’apporter notre contribution à la protection de l’environnement, et d’inciter nos clients à suivre cette philosophie.

Nous souhaitons diminuer le gaspillage alimentaire et mettre le focus sur les produits alimentaires non emballés.

Nous essayons de travailler de plus en plus avec des fournisseurs qui réduisent la pollution de l’environnement.

Fernand Massen,  associé et responsable,  La Grande Épicerie Massen

Quels ont été les défis et les difficultés rencontrées?

«Quand nous avons mis en place un système de boîtes réutilisable pour réduire la consommation de plastique à nos comptoirs de produits frais, il y a certaines règles d’hygiène à respecter. Par exemple, le personnel de vente ne doit pas entrer en contact avec la boîte que le client apporte de chez lui. Il faut donc que ces démarches soient bien réfléchies pour être conformes à d’éventuelles contraintes.

Un autre cas concerne, par exemple, la réduction de l’emballage des légumes et des fruits. Tous nos principaux fournisseurs ne s’engagent pas sur cette question afin de réduire la pollution de l’environnement, de sorte que les aliments sont toujours emballés. Nous essayons de travailler de plus en plus avec des fournisseurs qui réduisent la pollution de l’environnement.

Si c’était à refaire?

«Bien sûr. Les investissements se paient toujours. Et nos clients apprécient les efforts que nous entreprenons en cette matière.

Quels sont vos prochains objectifs environnementaux?

«Une grande thématique est la réduction des déchets et un système de tri des déchets plus écologique au sein de la société. Une équipe de travail a été créée pour analyser ce point et pour instaurer des méthodes et des procédures qui sont en ligne avec notre philosophie de protection de l’environnement.

Comment combinez-vous enjeux environnementaux et business?

«L’exemple par excellence est le tri des déchets: un tri efficace est rentable pour l’environnement, mais également sur le plan financier.»