ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Blockchain

Nomadic Labs, une bonne pioche pour Infrachain



Les promoteurs français de la blockchain Tezos, Nomadic Labs, rejoignent Infrachain, tout comme Compellio. (Photo: Shutterstock)

Les promoteurs français de la blockchain Tezos, Nomadic Labs, rejoignent Infrachain, tout comme Compellio. (Photo: Shutterstock)

La communauté de la blockchain réunie par Infrachain enregistre deux nouvelles arrivées, celle de Compellio et celle des Français de Nomadic Labs. Une bonne pioche.

Et de 30. Avec l’arrivée de la start-up luxembourgeoise Compellio et celle de la société française spécialisée dans la recherche et développement de logiciels distribués, décentralisés et vérifiés Nomadic Labs, Infrachain, le groupement d’acteurs qui participent à ce vaste mouvement initié au Luxembourg autour des bonnes pratiques de gouvernance , passe à 30 membres.

Si les derniers développements de Compellio ont été spectaculaires, parce que très concrets dans l’utilisation de la blockchain, par exemple pour la traçabilité du vin , l’arrivée des Français est aussi une très bonne nouvelle.

Son propre protocole, Tezos, a vu l’arrivée de grands groupes comme EDF, Sword et SmartNode. La société participe, dans un consortium dirigé par la Société Générale, aux études préliminaires sur le lancement d’une monnaie numérique de banque centrale.

Et sa blockchain a été retenue par Logical Pictures pour le premier fonds d’investissement 21 Content Ventures, avec BNP Paribas et PwC France.