POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

diplomatie financière

Nicolas Mackel reconduit chez LFF jusqu’en 2025



Nicolas Mackel obtient un troisième mandat de quatre ans en tant que CEO de Luxembourg for Finance. (Photo: Jan Hanrion/archives Maison Moderne)

Nicolas Mackel obtient un troisième mandat de quatre ans en tant que CEO de Luxembourg for Finance. (Photo: Jan Hanrion/archives Maison Moderne)

Nommé en 2013 pour un premier mandat de quatre ans, Nicolas Mackel vient de recevoir l’appui des membres de Luxembourg for Finance pour un troisième mandat de CEO qui court jusqu’à l’été 2025.

Nicolas Mackel (50 ans) repart pour quatre ans à la tête de Luxembourg for Finance. Ce 24 février, les membres de l’agence pour le développement de l’industrie financière du Luxembourg l’ont reconduit pour un troisième mandat, qui s’étendra de juillet 2021 à juin 2025.

Ancien diplomate, il a rejoint LFF en tant que CEO en 2013 avec comme mission de devenir le principal ambassadeur de la place financière au niveau international.

Son second mandat a été particulièrement mouvementé avec le Brexit pour toile de fond et un exercice de funambulisme pour maintenir les bonnes relations avec Londres, tout en parvenant à attirer au Luxembourg des entreprises qui voulaient garder un pied solide dans l’espace de l’Union européenne.

Il a aussi travaillé avec ses collaborateurs pour établir les fondations de la modernisation de la place financière en poussant la transformation digitale, marquée notamment par le lancement de la Luxembourg House of Financial Technology (Lhoft)  en 2017, et en mettant de plus en plus l’accent sur la finance durable et climatique, qui a connu une forte croissance depuis l’accord de Paris en 2015.

Nicolas Mackel signe donc la prolongation de son mandat quelques jours à peine après de nouvelles attaques de la presse internationale. Il aura donc encore du pain sur la planche pour faire comprendre les réalités de la place financière et mettre en avant les efforts accomplis.