POLITIQUE & INSTITUTIONS

Hommage aux victimes

«Vive la liberté de la presse»



Xavier Bettel n'a pas cherché à cacher son émotion jeudi lors de l'hommage aux victimes de Charlie Hebdo et au peuple français. (Photo: Christophe Olinger)

Xavier Bettel n'a pas cherché à cacher son émotion jeudi lors de l'hommage aux victimes de Charlie Hebdo et au peuple français. (Photo: Christophe Olinger)

Près de 1.000 personnes ont observé une minute de silence à 11 h 30, place Clairefontaine, à l'appel du conseil de presse. De nombreux représentants de la classe politique étaient présents, dont le Premier ministre et ministre des Communications et des Médias Xavier Bettel.

Près de 1.000 personnes, des anonymes comme des VIP, se sont déplacées ce jeudi à 11 h 30, place Clairefontaine à l’appel du conseil de presse pour rendre hommage aux victimes de la fusillade à la rédaction de Charlie Hebdo qui a fait 12 morts.

Le gouvernement presque au complet était là aux côtés du Premier ministre Xavier Bettel et de l’ambassadeur de France au Luxembourg, Guy Yelda, en signe de solidarité envers les victimes du massacre et envers le peuple français tout entier, cette journée de jeudi ayant été déclarée jour de deuil national par le président François Hollande.

  

Après avoir rappelé son indignation face à la barbarie des auteurs de la tuerie, le Premier ministre a adressé un message de solidarité au peuple français et aux familles des victimes: «Oui, nous sommes tous des Charlie Hebdo», a-t-il déclaré en cachant difficilement son émotion et ses larmes, après avoir adressé ses «plus sincères condoléances» à nos amis français.

«Vive la liberté de la presse, vive la démocratie et vive ses valeurs», a poursuivi Xavier Bettel avant de demander à la foule d’observer une minute de silence «pour le peuple français».

Outre les officiels et les représentants de la presse, de nombreux citoyens avaient fait le déplacement pour marquer leur solidarité et la défense de la liberté de la presse.