PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Commissariat aux assurances

Victor Rod a donné sa démission



Victor Rod, 64 ans, a officialisé sa démission à la direction du Commissariat aux assurances. (Photo: Luc Deflorenne )

Victor Rod, 64 ans, a officialisé sa démission à la direction du Commissariat aux assurances. (Photo: Luc Deflorenne )

Le Mémorial B de ce jeudi signale que Victor Rod, le directeur du Commissariat aux assurances depuis 19 ans, a signé sa démission qui prendra effet comme prévu le 1er janvier prochain.

«Par arrêté grand-ducal du 23 octobre 2014, démission honorable de ses fonctions a été accordée à M. Victor Rod, directeur du Commissariat aux assurances, avec effet au 1er janvier 2015. Le titre honorifique de ses fonctions lui a été conféré.» C’est par ces formules convenues qu’a été officialisé le départ de celui qui dirigeait le Commissariat depuis le 31 novembre 1995.

Âgé de 64 ans, Rod avait fait savoir à son autorité de tutelle qu’il quitterait ses fonctions à la fin de l’année. Ce qui a arrangé le ministre des Finances, Pierre Gramegna, qui doit se débattre avec des problèmes récurrents de gouvernance au sein de son ministère, avec des hauts fonctionnaires multicartes qui multiplient les mandats dans les sociétés et institutions publiques.

Remous autour de sa reconduction à la BCEE

Car Victor Rod est aussi depuis 1992 le président du conseil d’administration de la Banque et Caisse d’Épargne de l’État, mandat qui avait été reconduit en avril dernier pour cinq années supplémentaires jusqu’en 2019.

Et la BCEE détient une participation de 40% dans le groupe d’assurances Lalux, que le Commissariat aux assurances, dirigé par Rod, surveille.

Victor Rod assure avoir toujours veillé à ne pas mélanger les genres et à ne pas siéger à des conseils d’administration de la banque dès lors qu’il y était question du secteur des assurances.

Sa reconduction avait toutefois provoqué des remous et suscité des interrogations sur la cohérence du gouvernement bleu, rouge et vert, qui a promis de gouverner autrement et de prendre au sérieux les considérations de gouvernance et de conflits d’intérêts, même théoriques, dans la distribution des fromages, c’est-à-dire les postes au conseil d’administration des entreprises publiques.

Le gouvernement avait annoncé au printemps dernier que Victor Rod prendrait sa retraite du Commissariat à la fin de l'année, ce qui de fait résolvait la question théorique du conflit d'intérêts.

Le nom de son successeur (le poste a fait l'objet d'une petite annonce dans les journaux) n'est pas connu.