ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

High-Tech

USB Type-C, les promesses d’un port universel



Quel que soit le sens, l’USB Type-C s’insère facilement dans un ordinateur ou dans un téléphone, ce qui réduit les risques d’endommagement. (Photo: Fotolia)

Quel que soit le sens, l’USB Type-C s’insère facilement dans un ordinateur ou dans un téléphone, ce qui réduit les risques d’endommagement. (Photo: Fotolia)

VHS vs Betamax, PAL vs NTSC, USB vs Firewire, HDMI vs Displayport, les industriels de la high-tech se complaisent depuis toujours dans des luttes d’influence pour imposer leurs normes. En passe de s’imposer sur les ordinateurs et les smartphones, l’USB Type-C combine hautes performances et polyvalence.

Si l’iPhone reste fidèle à la prise lightning, les Macbook et les iMac ont d’ores et déjà adopté le Type-C. Malgré son goût prononcé pour les technologies propriétaires, Apple a cette fois choisi d’adouber une norme universelle, au même titre que les autres fabricants de PC et de smartphones. Le géant de la Silicon Valley a d’ailleurs largement participé au développement du cahier des charges et du livre blanc de ce connecteur à tout faire. 

Le premier avantage du port USB Type-C réside dans son format réversible. Contrairement aux connecteurs USB que nous connaissions jusqu’ici (USB 2 et 3, microUSB, etc.), celui-ci s’insère dans n’importe quel sens. Plus question de tâtonner et de risquer d’endommager la prise de son PC ou de son téléphone. 

Un format tout-terrain

L’USB Type-C est également un exemple de polyvalence. Il sert en effet aussi bien à transporter des données, entre un appareil et un disque dur externe par exemple, qu’à acheminer des images ou à alimenter des appareils en électricité avec une puissance allant jusqu’à 100 watts. Les prises disposées de chaque côté des récents Macbook d’Apple peuvent ainsi accueillir indifféremment une clé USB ou le chargeur secteur. Une aubaine pour les designers. 

L’USB-C est capable de remplacer à peu près tous les câbles: USB, Thunderbolt mais aussi HDMI puisqu’il est conçu pour transmettre les signaux vidéo. L’appellation USB-C désigne le format physique de la prise. Les performances sont en revanche susceptibles de varier fortement d’un matériel à l’autre. Les connecteurs USB-C 3.1 offrent ainsi des débits de 5 Gbit/s (Génération 1) ou 10 Gbit/s (Génération 2), quand les versions compatibles Thunderbolt 3 atteignent pour leur part 20 à 40 Gbit/s.