POLITIQUE & INSTITUTIONS

Celebrating Luxembourg

«Une immense diversité culturelle et touristique»



alfa-3-2.jpg

Tom Bellion: «La stabilité politique, le niveau de sécurité et l’excellente qualité de vie comptent beaucoup pour les intéressés.» (Photo: Edouard Olszewski / Archives)

Maison Moderne continue à mettre en avant les ambassadeurs du pays au travers de Celebrating Luxembourg. Promouvoir la capitale, c’est d’ailleurs l’objectif de Tom Bellion, directeur du Luxembourg City Tourist Office.

Votre travail contribue au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

Tom Bellion.- «La fonction de directeur du Luxembourg City Tourist Office comporte presque une dimension de représentation et de rayonnement sur le plan international étant donné qu’un des objectifs du LCTO est de faire la promotion de la capitale luxembourgeoise à l’étranger afin d’attirer des visiteurs.

Quelle carte peut jouer le Luxembourg dans un monde toujours plus interconnecté, et toujours plus concurrentiel? Quelles sont ses forces? Quelles sont ses faiblesses?

«L’une des forces qu’on peut mettre en avant est certainement le fait que le Luxembourg se situe géographiquement entre la Belgique, la France et l’Allemagne. Cette position stratégique nous oblige à connaître et à comprendre l’allemand et le français, à côté de notre langue maternelle et pour beaucoup d’entre nous l’Anglais. Ce qui nous met souvent dans un rôle de médiateur ou de facilitateur entre partenaires venus d’horizons différents.

Une autre force dans le contexte international est certainement l’aspect cosmopolitain de la ville et le nombre élevé de non-luxembourgeois qui y vivent et travaillent. Quant aux faiblesses, je pense que nous sommes souvent trop timides, voire trop modestes pour mettre en avant nos atouts avec détermination.

Luxembourg est un pays... fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous Luxembourg dans ces mots-clés retenus par le gouvernement?

«Il existe certainement d’autres termes pouvant décrire ou qualifier le pays et ses résidents. Ces trois mots-clés ont cependant le mérite d’être le fruit partagé par beaucoup d’acteurs de différents domaines et résultant d’un long processus participatif de réflexion menée dans le cadre de l’initiative ‘nation branding’.

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Le Luxembourg est souvent mal connu par nos interlocuteurs à l’étranger, notamment comme destination touristique. Il en va de même pour tout le volet qui concerne les business events, notamment l’organisation de conférences et congrès internationaux à Luxembourg. Malheureusement et bien souvent, le Luxembourg est réduit aux stéréotypes ‘banques’, ‘finances’ et ‘fiscalité’, mais on y travaille fortement pour mettre en avant les autres caractéristiques et forces du pays.

Qu’est-ce que vous leur répondez pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«Tout dépend de l’interlocuteur et du contexte dans lequel la question est posée. En général nous mettons en avant la position géographique favorable en Europe de l’Ouest, à proximité des hubs internationaux – Londres, Paris, Francfort, Amsterdam, Bruxelles, Berlin, Zurich pour ne citer que quelques-uns – se situant à une heure de vol de Luxembourg.

La stabilité politique, le niveau de sécurité et l’excellente qualité de vie comptent beaucoup pour les intéressés. Sans parler de l’immense diversité culturelle et touristique dont témoignent les régions du Luxembourg sur un territoire tout de même assez limité.

Quand étiez-vous particulièrement fier du Luxembourg?

«Je me souviens d’un déplacement professionnel à l’étranger au moment où CNN a présenté le projet du space mining. Ce fut le sujet de discussion le lendemain et il permet depuis lors de capturer l’intérêt d’interlocuteurs dès la première seconde d’un entretien, pour les guider ensuite vers les sujets liés au tourisme.»