POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Affaire LSK

Une enquête judiciaire ouverte contre DSK



L'ancien siège de LSK boulevard Royal. (Photo: Luc Deflorenne / archives)

L'ancien siège de LSK boulevard Royal. (Photo: Luc Deflorenne / archives)

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour escroquerie et contre les anciens dirigeants de la société financière luxembourgeoise LSK, dont son ex-président Dominique Strauss-Kahn. France Info l'a révélé ce vendredi, en reprenant des informations de Paperjam. Toutefois, il serait prématuré de s'avancer sur le devenir de l'enquête.

L’information fait le buzz en France et le scoop de France Info tourne en boucle dans tous les médias: le Parquet de Paris a ouvert cet été une enquête judiciaire préliminaire pour escroquerie et abus de biens sociaux contre les anciens dirigeants de la société financière luxembourgeoise Leyne Strauss-Kahn, en faillite depuis un an. Rien ne dit toutefois que le parquet donnera suite à ce dossier, notamment en raison de la compétence de la justice française pour des faits qui se sont tenus en partie hors de l'Hexagone. 

Président du conseil d’administration de LSK d’octobre 2013 jusqu’au 20 octobre 2014, soit trois jours avant le suicide de son associé Thierry Leyne, l’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn est visé par cette enquête qui fait suite à la plainte de l’homme d’affaires français Jean-François Ott, que Paperjam a détaillée en début de semaine.

La plainte a été engagée par Me Mathieu Croizet, avocat au Barreau de Paris, le 29 juin dernier et moins d’un mois plus tard, le 28 juillet selon les informations de Paperjam, le Parquet parisien ouvrait l’enquête judiciaire.

France Info indique qu’une seconde plainte a été déposée en France par un ancien banquier macédonien.   

La plainte de Jean-François Ott et sa société chypriote Roxannia Entreprises Company Ltd vise, outre DSK, Michel Jollant qui lui succéda et eut la direction opérationnelle du groupe au Luxembourg, Philippe Hervé, associé historique de Thierry Leyne, et Céline Moulineau, qui fut jusqu’à la fin l’assistante de Thierry Leyne.

Signature de DSK imitée?

L'avocat de DSK Jean Veil a expliqué sur France Info que son client n’avait aucun rôle opérationnel dans LSK, et qu’il est lui-même une victime de Leyne. La signature de DSK, affirme-t-il, aurait été imitée sur des procès-verbaux de conseils d’administration.

Selon nos informations, DSK a écrit fin 2014 au substitut du procureur d'État du Luxembourg, Gabriel Seixas, pour lui signaler un certain nombre de faits, et notamment la falsification de sa signature sur des procès-verbaux de conseil d'administration. La justice luxembourgeoise n'a pas réagi jusqu'à ce jour à ce courrier de Dominique Strauss Kahn, a fait savoir vis-à-vis de Paperjam.lu, Me André Lutgen, l'avocat luxembourgeois de DSK, confirmant l'envoi du courrier au parquet du tribunal d'arrondissement de Luxembourg. Toujours selon l'avocat, il n'y a pas d'enquête pénale au Grand-Duché.

Or, si le Parquet de Paris devait se déclarer incompétent pour continuer la plainte de Jean-François Ott, parce que les infractions reprochées par l'homme d'affaires ont été commises hors du territoire français, l'affaire pourrait rebondir en toute logique devant la justice luxembourgeoise. 

Jean-François Ott a investi en juillet 2014 à un prix très largement surestimé d'un montant de 500.000 euros dans une augmentation de capital de LSK, alors que le groupe était déjà au bord du gouffre.

Des documents remis à Ott sur LSK ont fait mentir le bulletin de santé de la société luxembourgeoise. Une des pièces valorisait cette société à 32,5 millions d’euros, alors que techniquement, elle était déjà en état de cessation de paiement. Aucun document ne mentionne les réserves du réviseur Ernst & Young le 2 octobre 2013, ni sa démission le 13 décembre suivant. Ce n’est d’ailleurs qu’en juillet 2014 que le réviseur sera officiellement remplacé par BDO.

La ligne de défense de DSK a toujours consisté à assurer qu’il ignorait les engagements excessifs que son partenaire Thierry Leyne avait pris dans LSK.