ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Fit4Start

«Une aventure, avec son lot de joies et de peines»



photo_mathilde_argaud_connected_rope.jpg

Pour la cofondatrice de Connected Rope, le passage chez Fit4Start s’est révélé intense et fructueux. (Photo: Connected Rope)

La première mouture du programme Fit4Start prendra officiellement fin le 7 juillet et laissera sa place à un nouvel appel d’offres le 11 juillet. Cinq start-up ont fait partie de l’aventure. Voici la première.

Avec un dernier «steering committee» le 1er juillet, le programme public Fit4Start organisé par Luxinnovation vient au bout de ses 16 semaines de coaching intensif. Après une remise de diplôme aux cinq start-up de la promo «printemps 2016» à la rentrée, la deuxième saison commencera au début du mois d’octobre.

Rencontre avec Mathilde Argaud, cofondatrice de Connected Rope, une start-up qui a pris part au programme et qui travaille sur un système de détection et localisation de bateaux.

Mme Argaud, quel est votre premier bilan, à chaud, de l’aventure Fit4Start?  

«L’aventure Fit4Start n’a commencé qu’il y a quatre mois et c’est déjà la fin… mais quel chemin parcouru! Sur le plan technique, mais aussi stratégique et humain. Les sessions de coaching ont été un excellent boosteur pour mieux 'cadrer' les besoins de nos clients et notre réponse à ces besoins. Nous avons à présent une application mobile et notre produit en version bêta est en cours de finalisation. Un site web fonctionnel et agréable sortira d’ici peu. Le programme n’en est qu’à sa seconde édition: l’accompagnement est très bon et des sessions de feed-back et de retour d’expérience sont réalisées pour rendre la troisième édition encore meilleure.

Quels cours/workshops se sont avérés les plus utiles pour votre idée? 

«À mon sens, tous les workshops sont utiles, car le programme est désormais bien en place et structuré. Ceux dédiés au 'customer fit' ont été particulièrement intéressants et bénéfiques pour notre startup en 'early stage'.

Pensez-vous que votre participation ait accéléré le développement de votre projet?

«Absolument. C’est un important tremplin pour notre projet, qui n’en était qu’à ses balbutiements au début du programme! C’est une vraie aventure, avec son lot de joies et de peines, de succès et de déconvenues, des soucis plein la tête et jamais assez de temps! L’enveloppe financière du programme nous permet de voir plus loin et de gravir les échelons trois par trois au lieu d’un par un…

Comment Connected Rope a-t-elle évolué ces derniers mois? 

«Le projet suit sa route. Nous suivons notre vision. Les débuts étaient clairement difficiles, nous devions tout mettre en place en très peu de temps, incorporer la société, demander les différentes autorisations, régler les problèmes les uns après les autres, mais nous avons travaillé dur et de façon intelligente et cravaché pendant ces quatre derniers mois. Il nous reste encore un beau chemin à parcourir pour finaliser notre produit, et il nous faudra encore quelques mois de travail intensif afin d’y arriver. Largowind, l’entreprise qui gère le projet Connected Rope, est surmotivée et bien armée pour mener à bon port son idée.»