ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

#Hubradar

Une app enregistre l’activité de ses utilisateurs



shutterstock_596107628.jpg

Glassbox commercialise un outil capable de suivre et d’enregistrer l’écran des utilisateurs, à leur insu, pendant leur utilisation d’une app iOS. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Ces apps mobiles qui enregistrent l’activité des utilisateurs à leur insu

Nouveau scandale en vue autour de la collecte de données personnelles.

Le site américain spécialisé TechCrunch vient de révéler comment Glassbox, société israélienne spécialisée dans l’analyse comportementale des internautes, commercialise un outil capable de suivre et d’enregistrer l’écran des utilisateurs pendant leur utilisation d’une app iOS – et ceci sans que ces derniers en soient informés.

En outre, des informations sensibles, comme des coordonnées bancaires ou des numéros de passeport, peuvent être capturées lors de ces enregistrements. L’enquête complète est à lire ici.

Un identifiant unique pour 80 médias français

En juin prochain, 80 médias français vont proposer en test à leurs lecteurs de s’identifier via un compte unique sur tous leurs sites, à la façon de Facebook Connect.

Le lecteur, abonné ou non, n’aura qu’à s’enregistrer une fois pour accéder à ces sites issus de 10 grands groupes (20 Minutes, Altice, Czech Media Invest France, Lagardère Active, Les Échos-Le Parisien, Le Figaro, L’Équipe, Le Point, M6-RTL, Radio France) pour être reconnu automatiquement. Les 10 groupes ne se partageront qu’une donnée: l’adresse mail du lecteur. Explications.

Le Japon va pirater ses propres citoyens

Oui, vous avez bien lu. Le 25 janvier dernier, le gouvernement japonais a approuvé un amendement autorisant le piratage massif de millions d’objets connectés, routeurs et webcams compris, dans le pays.

À l’approche des Jeux olympiques qui se tiendront au Japon en 2020, cette mesure vise à améliorer la sécurité de ces dispositifs et de se préparer à une éventuelle menace de cybercriminalité. La liste des produits pris en défaut sera transmise aux autorités, ainsi qu’aux fournisseurs d’accès qui devront prévenir les abonnés concernés.

Une mesure plutôt intrusive et pas forcément du goût de tous… malgré que le gouvernement se soit adressé aux citoyens, leur demandant «soutien et compréhension» et mentionnant «la nécessité d’améliorer la cybersécurité à l’approche des Jeux olympiques de 2020».

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.