POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Création de Luxembourg for Tourism

Un PPP pour le tourisme



gietourisme.jpg

Outre l'affluence estivale autour des hauts lieux du tourisme que les instigateurs du GIE entendent bien pérenniser, de nouveaux développements sont espérés via le GIE. (Photo: David Laurent / archives)

Le GIE «Luxembourg for Tourism» a vu le jour vendredi dans le but de renforcer les synergies entre les secteurs publics et privés autour d’un pilier de l’économie qui représente 5% du PIB.

Après l’aval du Conseil de gouvernement le 27 novembre dernier, le groupement d’intérêt économique (GIE) «Luxembourg for Tourism» (LFT) a vu le jour vendredi. 

La nouvelle structure, un partenariat public-privé, remplacera dès 2016 l’Office national du tourisme (ONT), en reprenant aussi ses employés. La structure de l’ONT, une asbl, n’était pas tout à fait adaptée pour déployer des activités commerciales et les acteurs privés n’y trouvaient pas la représentation adéquate.

C’est d’ailleurs l’hôtelier Romain Weber, représentant de l’Horesca, qui a été nommé premier président de LFT.

Cette représentation du secteur privé fait du sens, dans la continuité de la création, en octobre 2014, d’un cluster dédié au tourisme d’affaires.

«Vu son poids économique, le tourisme mérite une structure de promotion professionnelle, efficace et moderne», a déclaré Francine Closener, secrétaire d’État à l’économie. «Avec la création de LFT, nous avons jeté les bases pour une collaboration étroite entre tous les acteurs du secteur permettant une promotion plus efficace du pays comme destination touristique à l’étranger.»

Le secteur touristique représente près de 5% du PIB et emploie directement 5.500 personnes. Les instigateurs du GIE comptent désormais sur des synergies pour exploiter au mieux le potentiel du pays en la matière. En attendant la finalisation d’une stratégie de nation branding en cours.

Les membres fondateurs de LFT sont les suivants: 

- l’État, représenté par le ministre ayant dans ses attributions le tourisme,

- les offices régionaux du tourisme:

  l'ORT des Ardennes luxembourgeoises,

  l'ORT Région Mullerthal-Petite Suisse luxembourgeoise,

  l'ORT Région Moselle luxembourgeoise,

  l'ORT du Sud;

un cinquième ORT pour la région Centre/Ouest sera créé courant 2016,

- la Ville de Luxembourg et le Luxembourg City Tourist Office,

- le secteur privé:

  la Chambre de commerce,

  Luxair,

  l'Automobile Club du Luxembourg,

  les CFL,

- le secteur de l’hébergement:

  Horesca,

  Camprilux,

  les auberges de jeunesse luxembourgeoises.