COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

DANS LE LAND

Un peu atypique



land_0418.png

Cette semaine, le Land revient notamment sur le projet de la société grecque Fage de lancer une fabrique de yaourt à Bettembourg. (Photo: d'Lëtzebuerger Land)

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, focus sur le marché automobile luxembourgeois.

Le marché automobile luxembourgeois est un peu atypique: de plus en plus nombreux sont les gens qui s’achètent une voiture d’occasion. Mais le marché second-hand est un marché assez haut de gamme. Trois ans ou parfois seulement 18 mois après leur première immatriculation, des voitures de société se transforment en occasion, en modernisant ce domaine. Conséquence: ce qui se passe dans le marché complexe luxembourgeois est d’une grande importance politique. Parfois comme lorsqu’un nouveau système européen pour analyser de manière plus transparente et plus fiable la consommation de carburants et les émissions en CO2 pose la question de changer ou non l’imposition des voitures. Ou bien lorsque des nouvelles offres en matière de mobilité sont conçues et doivent prendre en considération la forte dépendance à leur voiture des résidents et des frontaliers. Le Land publie ce vendredi un supplément consacré à la voiture et la mobilité.

Une du Land

Fausses notes aux impôts

«À vrai dire, explique Martine Deprez, si on considère que nous partons d’une somme annuelle de 300.000 euros de dons qui transitaient l’année dernière par nos comptes, argent sur lequel il y a un déchet fiscal maximal de 46%, nous parlons d’un impact absolument dérisoire dans les caisses de l’État...» Martine Deprez est présidente fédérale de la vénérable Union Grand-Duc Adolphe (Ugda), principale fédération nationale des fanfares et chorales locales créée à la fin du XIXe siècle, qui réunit plus de 300 clubs représentant plus de 13.000 musiciens et chanteurs, auxquels s’ajoutent des centaines d’élèves de ses écoles de musique. Si l’Ugda a traversé une grave crise institutionnelle ces cinq dernières années et que Martine Deprez avait réussi à la stabiliser et à la pacifier (aussi suite à la démission de plusieurs membres du conseil d’administration), la nouvelle incertitude l’a prise au dépourvu: en octobre dernier, l’Administration des contributions directes (ACD) informa l’Ugda quant à la non-conformité d’une de ses pratiques courantes avec la législation luxembourgeoise – et depuis, c’est la zizanie en coulisses. Le Land l’explique, trois jours avant le congrès national de l’Udga qui aura lieu ce dimanche.

Fayéyé

Six ans après son Grexit fiscal, Fage (prononcez: Fayé) International SA veut investir plus de cent millions d’euros pour construire une fabrique de yaourt à Bettembourg. Né d’une tragédie grecque, le projet vire à la farce politique luxembourgeoise. Ce dossier révèle la fragilité de la discipline de coalition rouge-bleue-verte, mais également de la qualité d’eau de l’Alzette et du secteur laitier luxembourgeois. L’article retrace aussi les raisons qui avaient amené Fage à quitter Athènes pour Strassen en 2012, et la réaction que cette «fuite» avait provoquée dans la presse grecque.