ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Conférence FTTH

Un ménage sur deux raccordé au ultra haut débit



fibrepost.jpeg

Compte tenu de l'évolution du trafic des données, la fibre optique est devenue une nécessité. Le FTTH Council Europe la revendique. (Photo: Mike Zenari/archives)

Au Luxembourg, un ménage sur deux a accès à l’Internet à haut débit. Post poursuit le développement de son réseau de câbles à fibres optiques pour atteindre un taux de 60% en 2017.

En marge de la conférence annuelle Fiber To The Home qui se tient cette année à Luxembourg (ces 17 et 18 février), Post Luxembourg insiste sur le fait que, dans le pays, 50% des ménages ont déjà accès au réseau à fibres optiques et peuvent profiter d’un réseau ultra haut débit. Mais tous n’ont pas fait le choix de s’y raccorder. Actuellement, 25% d’entre eux seulement utilisent déjà l’Internet ultra rapide.

Les organisateurs de la conférence ont, eux, fourni les chiffres européens de la pénétration de ces réseaux. En termes d’utilisateurs actifs, le Luxembourg pointe à 15%. Un chiffre légèrement supérieur aux chiffres de Post parce que, explique l’opérateur public, d’autres fournisseurs proposent des raccordements à des entreprises. Avec ce chiffre, le Grand-Duché pointe en 13e position dans le classement européen. Il est dominé par les États baltes, Lituanie et Lettonie, qui peuvent revendiquer plus de 35% d’utilisateurs actifs.

Doper le PIB

La technologie FTTH (Fiber To The Home), qui permet des vitesses de transmission de 1 Gbit par seconde en download (téléchargement) et 500 Mbit/s en upload (téléversement), doit se généraliser au cours des prochaines années. Selon une étude du cabinet de conseil d’Arthur D. Little, citée par le FTTH Council Europe en 2012, une hausse de la pénétration de la fibre optique de 10% génère une hausse de 1% du PIB.

Post Luxembourg se dit en tout cas prêt à accélérer le mouvement vers un accès pour tous à la fibre. Depuis 2010, le rythme auquel il installe son nouveau réseau câblé lui permet de proposer le FTTH à 6 à 7% des ménages en plus chaque année. En six ans, le groupe a posé 13.000 km de câbles à fibres optiques. Et pour 2017, il prévoit d’atteindre 60% de couverture.

Compte tenu de l’évolution du trafic des données, cette montée en puissance est devenue une nécessité. Celui-ci a été multiplié par quatre au cours des cinq dernières années et, selon des chiffres de Cisco Systems donnés par Post, il devrait encore être multiplié par trois au cours des cinq prochaines années.