ENTREPRISES & STRATÉGIES
IMMOBILIER

Projet immobilier

Un Mama Shelter en construction au Kirchberg



obh_3d_vue_cote_hotel.jpg

Le futur complexe OBH se compose de deux immeubles, l’un noir, l’autre blanc. Illustration : M3 Architectes

Ce soir va se dérouler la pose officielle de la première pierre du nouveau complexe immobilier OBH (Office Boutique et Hôtel) qui comptera 11.500m2 de bureaux et un hôtel Mama Shelter de 145 chambres disponibles dès 2020.

Derrière ce projet se trouve l’investisseur CMIL, qui bénéficie du droit de superficie sur l’ensemble de l’îlot où se trouve le projet. «Le Fonds Kirchberg avait initialement envisagé de développer des bureaux et des appartements pour cet immeuble, mais après concertation, cette idée a été abandonnée au profit de bureaux et d’une résidence hôtelière», explique Claude Amar, maître d’ouvrage du projet et à la tête de CMIL, également connu pour avoir ouvert le Holiday Inn Luxembourg au Kirchberg en 1983.

«Le projet se développe en deux bâtiments qui partagent un socle commun dans lequel prend place le parking de 265 places en sous-sol», détaille Carlos Esteves Duarte, chef de projet pour M3 Architectes. «D’un côté, nous avons l’immeuble de bureaux, avec sa façade noire et ses grands plateaux intérieurs flexibles, et de l’autre, en contrepoint, un immeuble à la façade blanche qui hébergera le futur Mama Shelter Luxembourg.»

Vue du futur immeuble de bureaux du projet OBH.

Sept étages de bureaux

Si les études pour la rue du Fort Niedergrünewald sont en cours depuis 2015, c’est en mars 2018 que les travaux de terrassement ont commencé, avant que ne puisse être posée la première pierre ce soir, en présence de Xavier Bettel. L’hôtel devrait être livré en mars 2020, et l’immeuble de bureaux en mai 2020. Ce dernier comptera sept étages qui seront mis en location, «soit un occupant unique, ou à un occupant par plateau, ou à plusieurs occupants par plateau, chaque solution ayant ses avantages», souligne Monsieur Amar. «Pour le moment, des contacts de locataires potentiels sont en cours, mais il est encore trop tôt pour annoncer qui que ce soit.» L’entrée principale se fera à l’angle des rues du Fort Niedergrünewald et Charles-Léon Hammes. L’immeuble bénéficiera d’un lobby en triple hauteur, mais aussi d’une salle de conférence, de salles de réunion et d’une cafétéria. De l’autre côté de l’immeuble, un espace est réservé pour accueillir un commissariat de 590m2.

Un hôtel et du coworking

À l’image de ce qui a été développé dans le projet Bureaux-Hôtel Kirchberg (BHK) avec le Novotel Suites et l’immeuble de bureaux aujourd’hui occupé par la BEI et Pictet, le projet OBH accueille un nouvel hôtel également en lien avec le groupe Accor, la chaîne Mama Shelter, connue pour proposer des hôtels conçus comme de véritables lieux de vie, généreux et conviviaux, ouverts vers la ville, attentifs au design et pratiquant une politique tarifaire abordable.

«Certains pensent que la demande crée l’offre. Nous pensons plutôt que l’offre crée la demande. Nous sommes au Luxembourg depuis 1983 et l’offre n’a fait qu’augmenter et les hôtels voisins, Novotel, Novotel Suites et Sofitel Europe ont tous des taux de remplissage plus que satisfaisants. De plus, il y a une vraie attente d’avoir un Mama Shelter au Luxembourg. C’est une marque qui est déjà connue et appréciée. C’est celle que nous voulions avoir parmi les marques du portefeuille Accor.» (Accor détient 30% du Mama Shelter initié par la famille Trigano, ndlr).

Le nouveau logo du Mama Shelter Luxembourg.

L’hôtel comptera 145 chambres réparties sur cinq étages, ainsi qu’un bar, une pizzeria, des salles de réunion et un rooftop où seront installés un salon fermé et une vaste terrasse pour une rôtisserie, et certainement une piste de pétanque. À l’image de ce qui a été développé dans les derniers Mama Shelter, on trouvera aussi un Mama Works, un espace de coworking. «Toutefois, l’établissement de Luxembourg aura la particularité d’accueillir en plus une boulangerie. Elle servira à la fois à l’hôtel, à l’espace de coworking, mais aussi, nous l’espérons, au quartier dans son ensemble», précise Jalil Amor, architecte d’intérieur pour Mama Shelter.

À l’extérieur, un nouveau parvis dessiné par Areal servira à la fois au Mama Shelter et au Sofitel. Il permettra aussi de faire la liaison avec le projet Infinity, sur lequel M3 Architectes travaille aussi aux côtés d’Arquitectonica, ainsi qu’avec les institutions européennes voisines.

Ces quelque 20.000m2 représentent un investissement de 70 millions d’euros.