POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Procès

Trois fois 22 ans de prison pour le braquage de G4S



Le procès G4S concernait un spectaculaire braquage avorté. (Photo: Luc Deflorenne/archive)

Le procès G4S concernait un spectaculaire braquage avorté. (Photo: Luc Deflorenne/archive)

Le verdict est tombé dans le procès des auteurs du braquage du dépôt G4S de Gasperich, en 2013. Trois des accusés écopent de 22 ans de prison. Le quatrième prévenu est remis en liberté.

Bien préparés à commettre leur méfait, comme l’a indiqué le représentant du Parquet durant leur procès, les auteurs du braquage avorté du dépôt de G4S à Gasperich n’avaient pas lésiné sur les moyens.

Quelque 85 douilles avaient été retrouvées sur place, suite aux échanges de feu avec la police. La scène s’était produite le 3 avril 2013. Trois ans plus tard, trois des quatre hommes arrêtés à Liège, Charleroi et Verviers, en Belgique, ont été reconnus coupables ce mercredi. Ils écopent d'une peine de 22 ans d’emprisonnement.

Le quatrième homme, qui faisait office de logisticien de l’opération, est lui relâché. Dans son réquisitoire, l’avocat général avait requis une peine de 25 ans de prison à l’encontre de Dogan Sahin, Anouar Bennane et Cihan Guzel, et de 20 ans pour Simon Sias.