ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Levée de fonds

Travelsify lève 5 millions avec AccorHotels



travelsify_3_co-founders.jpg

Alexander Weber, Bruno Chauvat (CEO) et Alexandra Fernandez Ramos, les trois cofondateurs de Travelsify. (Photo: Travelsify)

La start-up luxembourgeoise, qui a développé un outil de recommandation capable de «définir l’ADN» d’hôtels et de restaurants du monde entier, a annoncé jeudi à New York une nouvelle levée de fonds de 5 millions d’euros. Ce second tour de table a été mené par AccorHotels, qui entre également dans le capital de Travelsify.

Nouvelle étape cruciale pour Travelsify. La jeune pousse fondée au Luxembourg en avril 2016 vient d’annoncer la plus grosse levée de fonds de sa jeune histoire. Grâce au réseau et à l’image d’AccorHotels, qui en a profité pour entrer dans son capital, elle a convaincu ses investisseurs historiques de remettre 5 millions d’euros d’argent frais pour développer son marché et sa technologie.

Un premier tour de table lui avait permis de ramasser un peu plus de 3 millions d’euros l’année dernière. «Après plusieurs années d’efforts de personnalisation plus ou moins réussis, l’industrie est maintenant prête à débloquer des expériences d’hôtellerie et de restauration utilisant des descripteurs de produits riches comme Travelsify Hotel DNA et Restaurant DNA pour définir des offres plus pertinentes et alimenter la recherche vocale de demain», a déclaré le CEO de la start-up, Bruno Chauvat.

«Le fait d’avoir accès à des données, non seulement sur les préférences des clients, mais aussi à des données de produits enrichies avec des descripteurs d’expérience hôtelière reflétant les nuances des clients est un élément-clé de notre stratégie», a indiqué pour sa part Ian Di Tullio, SVP Guest Services chez AccorHotels.

Troisième base de données au monde

Travelsify a développé un outil de recommandation d’hôtels et de restaurants basé sur la technologie du traitement automatique du langage naturel. En analysant non seulement les notes et les standards de confort, mais aussi les commentaires de millions de clients, son intelligence artificielle parvient à définir ce que la start-up appelle l’«ADN» de l’établissement.

Si son service s’est initialement concentré sur l’industrie hôtelière, la jeune pousse l’a élargi à celle de la restauration. Avec plus d’un demi-million de restaurants, sa base de données est la troisième du monde, après celles de Tripadvisor et Zomato. «La quantité de services AccorHotels qui pourraient bénéficier des données génétiques des produits Travelsify est innombrable», estime encore Ian Di Tullio.