COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Trois questions à Silvano Vidale (Design Friends)

«Tous les aspects du design en vitrine»



Silvano Vidale: «Nous allons aborder le design dans la mode, le publishing design ou encore le sound design.» (Photo: David Laurent/Wide)

Silvano Vidale: «Nous allons aborder le design dans la mode, le publishing design ou encore le sound design.» (Photo: David Laurent/Wide)

Design Friends, qui rassemble toutes les personnes intéressées par les métiers et par les horizons du design sous toutes ses facettes, entame ce vendredi soir sa saison 3. Le graphiste Silvano Vidale, président de cette communauté, lève un coin du voile.

Silvano Vidale, vous êtes le président de Design Friends. Que représente cette communauté aujourd’hui? Comment évolue-t-elle?

«C’est effectivement une communauté, plus qu’une association. Nous souhaitons non seulement promouvoir le design mais aussi ouvrir les horizons, de nos membres, comme du grand public. Nous organisons des conférences, des ateliers, des excursions, pour présenter les multiples facettes du design et de ses applications: graphisme, illustration, photo, packaging, image de produits, médias…
Nous sommes environ 200 membres à l’issue de notre deuxième année. Nous espérons intéresser davantage de monde encore. Il est important de rappeler que Design Friends est ouvert à toutes les personnes qui s’intéressent aux métiers du design, pas seulement les professionnels. Nous sommes particulièrement ouverts aux étudiants et nous souhaitons leur donner un coup de pouce, leur apporter une visibilité.

Design Friends dévoile, ce vendredi soir, sa saison 3. Quels en sont les temps forts ou les nouveautés?

«Précisément, nous allons accentuer l’élargissement des horizons, en présentant encore d’autres aspects du design, peu utilisés au Luxembourg. Au travers de conférences notamment, toujours en collaboration avec le Mudam qui met à disposition son auditorium. C’est une belle carte de visite, un bel exemple de design architectural… Et donc nous allons aborder le design dans la mode, le publishing design ou encore le sound design. Ce dernier devient quelque chose de très demandé dans le marketing et la communication des marques: un logo sonore, une virgule musicale dans un spot radio par exemple, qui donne tout de suite la couleur du produit. Tout le monde connaît l’exemple de la sonnerie de téléphone Nokia Tune, immédiatement reconnaissable et que l’on identifie d’emblée à la marque.
Nous allons aussi mener une campagne avec la complicité d’Indoor Media. Nous avons fait réaliser six cartes par autant d’illustrateurs différents, dont deux étudiants. C’est un beau travail, qui donne une idée de ce qui se fait au Luxembourg aujourd’hui en cette matière. On trouvera donc ces illustrations dans tous les endroits du pays desservis par le réseau de cartes publicitaires Indoor Media, notamment les cafés, les restaurants.

Le site designfriends.lu est apparemment tout neuf. Pouvez-vous nous en donner quelques tendances?

«Le nouveau site est effectivement en ligne. Nous avons souhaité qu’il soit une vitrine pour nos métiers et les talents émergents. Le nouveau site est graphiquement plus élaboré. Il est très visuel, lourd en contenu sans avoir trop de texte. On y retrouve des reportages, des photos, des témoignages autour de nos événements, des portfolios proposés par nos conférenciers.
Autre nouveauté, les portfolios sont spécialement ouverts aux étudiants. Toujours dans l’esprit de promouvoir les jeunes designers, nous les invitons à entrer dans notre communauté et à nous soumettre leurs travaux. Nous pouvons les publier en ligne et donner ainsi un bel élan à ces talents. Cela fait partie de notre mission. Le design, c’est important. Il y a tellement de déclinaisons et de potentialités qui ne sont pas encore utilisées par les marques ou les produits au Luxembourg!»