POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Statistiques

Toujours un peu plus d’emplois vacants



Le nombre d’emplois n’ayant pas trouvé preneurs au Luxembourg au troisième trimestre de cette année a progressé de 0,1%, indique Eurostat.

Le taux d’emplois vacants est resté stable en Europe au troisième trimestre de cette année, a fait savoir ce lundi Eurostat, indiquant qu’il restait figé à 1,9% dans la zone euro et à 2,0% dans l’ensemble de l’Union européenne.

Un an auparavant, ce taux était de 1,6% pour la première zone et de 1,7% dans la seconde.

En observant de plus près les données fournies par l’institut statistique, on observe en valeur trimestrielle que c’est en République tchèque (4,1%), en Belgique (3,6%) et en Allemagne (2,7) que les taux d’emplois vacants les plus élevés ont été recensés, la République tchèque et la Belgique figurant également en haut de ce même classement en valeur annuelle.

Les données concernant le Luxembourg – où l’emploi salarié s’est accru de 0,7% lors du troisième trimestre – font quant à elles état d’un taux de 1,6%, sous la moyenne européenne, en progression de 0,1% aussi bien en comparaison trimestrielle qu’annuelle. Ce taux est davantage élevé dans les services (2,1%) que dans l’industrie et la construction (0,7%).