COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Le baromètre des réseaux sociaux

Top 10 des décideurs les plus influents sur Twitter



barometre_twitter_2808.jpg

Romain Schmit, directeur de la Fédération des artisans, fait sont entrée sur le podium. (Photo: Maison Moderne Studio)

Parmi les leaders du «Paperjam Top 100 - Les décideurs économiques les plus influents», le rédacteur en chef du Wort maintient sa position sur Twitter pour la deuxième fois consécutive, devant Mark Tluszcz. Xavier Buck, charismatique chef de file de l'ICT, quitte le top trois pour se retrouver à la dixième place. Il est remplacé par Romain Schmit.

Chaque samedi, Paperjam.lu analyse l’activité des décideurs et employeurs du pays sur les réseaux sociaux, avec l’appui du cabinet Clement & Weyer. Cette semaine, le focus est mis sur les décideurs figurant au classement du Paperjam Top 100, recensant les décideurs économiques les plus influents au Luxembourg.

En étudiant leurs activités sur les réseaux sociaux, sur Twitter plus spécifiquement, le ratio s’inverse. C’est Jean-Lou Siweck, classé au 61e rang du Paperjam Top 100, qui figure à la tête du baromètre. Il est rejoint sur le podium par Mark Tluszcz, managing partner de Mangrove Capital Partners. Nouvel entrant dans le classement, Romain Schmit, qui dirige la Fédération des artisans depuis 2001 après en avoir été le responsable des affaires sociales entre 1995 et 2000.

Actif cette semaine via son blog et les réseaux sociaux sur le créneau de la réforme fiscale, Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de commerce, fait son entrée dans le top 10. Georges Bock, managing partner de KPMG Luxembourg, occupe la quatrième place.

Actualité chaude de la semaine, le rédacteur en chef du Wort s’interroge, lui aussi, sur le crash aérien de la Germanwings:

Fort de 732 followers, Mark Tluszcz suit intensivement les marchés:

 

De son côté, Romain Schmit constate une hausse continue du prix des logements, malgré les promesses du gouvernement:

 

Méthodologie: le classement du baromètre est déterminé par le «leader index», qui est la moyenne des positions dans deux classements: par nombre de followers sur Twitter et par taux d’engagement. Ce dernier résulte du nombre total d’interactions avec les utilisateurs (favorites + retweets), divisé par le nombre d’abonnés. Si deux ou plusieurs comptes affichent le même leader index, ils sont triés suivant le taux d’engagement.