POLITIQUE & INSTITUTIONS
EUROPE

Brexit

Theresa May conserve la confiance de son parti



shutterstock_1205423806.jpg

Un peu plus tôt dans la soirée, Theresa May avait également annoncé qu’elle n’avait pas l’intention de mener la campagne du parti conservateur pour les élections législatives de 2022. (Photo: Shutterstock)

La Première ministre britannique a fait face ce mercredi soir à un vote de défiance de la part des Tories. 200 députés ont exprimé leur confiance, soit les deux tiers de son camp des conservateurs.

Theresa May va rester au 10, Downing Street au minimum pour un an. La Première ministre britannique a en effet remporté ce mercredi soir le vote de défiance organisé par son parti des conservateurs.

Les Tories lui reprochaient l’accord conclu sur le Brexit avec Bruxelles, ainsi que sa conduite des négociations. 200 députés ont exprimé leur confiance, contre 117 leur défiance, soit un tiers des membres de son parti. Cette issue signifie que Theresa May, certes fragilisée par la tenue de ce vote de défiance, va rester à la tête des conservateurs britanniques durant un an.

Départ avant les législatives de 2022

Un peu plus tôt dans la soirée, l’actuelle Première ministre du Royaume-Uni avait également annoncé qu’elle n’avait pas l’intention de mener la campagne du parti conservateur pour les élections législatives de 2022. 

Malgré la confiance remportée auprès des Tories, l’épineuse question du Brexit reste toujours d’actualité, et un nouveau sommet européen est prévu ce jeudi à Bruxelles.