ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Projet de reprise

Telecom Luxembourg: négociations avec Nomotech



telecom.jpeg

Telecom Luxembourg est entré en négociations avec Nomotech ce lundi. (Photo: Maison moderne / archives)

L’opérateur télécom luxembourgeois, placé en septembre sous le régime de la gestion contrôlée, annonce entrer en négociations avec le premier opérateur alternatif français.

Telecom Luxembourg Private Operator entrevoit peut-être le bout du tunnel. L’opérateur, placé sous régime de gestion contrôlée fin septembre, annonce ce lundi être entré en négociations avec Nomotech, le premier opérateur alternatif français.

Société normande créée en 2003, Nomotech s’est spécialisée dans l’équipement en internet haut débit des zones pas ou mal connectées. Elle est notamment la conceptrice du système Wifimax de diffusion de l’internet haut débit par ondes radio.

Elle est aussi propriétaire, depuis 2010, du fournisseur d’accès Ozone, racheté alors à SFR, et a déployé des réseaux wifi gratuits dans de nombreuses gares ferroviaires françaises, dont Metz et Nancy.

Nomotech dispose déjà d’une présence au Grand-Duché, via l’opérateur d’infrastructures et de services de télécommunication Luxnetwork, créé à Dudelange en 2012, et qui employait quatre personnes en 2015. Il n’est pas exclu d’imaginer que cette société soit directement intégrée dans le processus de négociation.