COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Médias

Tango TV s’offre l’esprit Canal



touche-pas-a-mon-poste-_telescoop.jpg

Les téléspectateurs luxembourgeois peuvent à présent visionner les émissions cultes du groupe Canal+. (Photo: Telescoop)

Tango complète son catalogue de programmes TV francophones en intégrant trois chaînes du poids lourd français Canal+: D8, D17 et iTélé qui font désormais partie de son offre de divertissement.

Depuis ce 2 avril, tous les téléspectateurs de Tango TV peuvent zapper sur trois nouvelles chaînes gratuites issues du giron Canal+. Produit d’appel efficace en termes d’audimat, D8 est la chaîne la plus connue du package. Chaîne généraliste, elle abrite des émissions stars comme «Touche pas à mon poste»,  présentée par Cyril Hanouna, ou des magazines d’information comme «En quête d’actualité».

D17, se positionne, quant à elle, comme une chaîne générationnelle ciblant les 15-30 ans et proposant de nombreux contenus musicaux. Enfin, iTélé est une chaîne d’«infotainment» qui entend couvrir l’actualité internationale et de proximité en temps réel, notamment à travers des éditions spéciales lors de grands événements mondiaux.

Toucher plus de francophones

Après des synergies effectuées avec son actionnaire Belgacom, puis Vodafone, l’alliance avec Canal+ permet à l’opérateur luxembourgeois de poursuivre sur sa lancée et de continuer à développer son offre TV. «Nos trois chaînes ont rapidement conquis le cœur des Français. La collaboration entre le groupe Canal+ et Tango va nous permettre de toucher davantage les francophones résidant au Luxembourg qui, j’en suis sûr, apprécieront la qualité des contenus proposés par les chaînes D8, D17 et iTélé», a déclaré Thomas Levassor, secrétaire général du groupe Canal+, dans un communiqué.

«Nous sommes heureux de collaborer avec Canal+ pour enrichir notre offre et offrir à nos clients des contenus adaptés à toutes les envies, quelle que soit la formule qu’ils auront choisie. C’est ce qui fait la force et le succès croissant de Tango TV», a également précisé Jean-François Willame, directeur général de Tango.