ENTREPRISES & STRATÉGIES

Batimentsmoinschers.com

Succès en kit



batimentsmoinschers.jpg

Vincent Lyonnet et sa société sont aussi actifs au Luxembourg (ici à Buderscheid). (Photo: Julien Becker)

Établie à Strassen, C2I Commerce vend en Europe et en Afrique des bâtiments en kit à prix largement concurrentiels. Sous l’enseigne batimentsmoinschers.com, la société poursuit son développement depuis le Grand-Duché et entend notamment être davantage présente sur le continent africain.

Le savoir-faire luxembourgeois ne s’exporte pas uniquement dans les grandes sphères de l’économie de services. Au Sénégal, pays lancé dans la mise en place d’un grand programme national d’autosuffisance en riz, la société C2I Commerce, établie à Strassen, a été retenue pour l’installation d’un hangar de stockage agricole à Saint-Louis, dans la région nord du pays.

Si le nom de C2I n’est pas en lui-même très connu, sa marque commerciale batimentsmoinschers.com donne une meilleure idée de la spécificité de la société, spécialisée dans la commercialisation de bâtiments faciles à monter soi-même, basés sur toute une gamme de charpentes métalliques en kit.

À l’origine, les frères Lyonnet: Dominique, l’aîné, et Vincent, le cadet. «Nous travaillions à l’époque plutôt sur du trading, car nous avions des contacts en Europe centrale (Tchéquie, Slovaquie et autres pays à faibles coûts en main-d’œuvre) pour toute la partie métallique», explique Vincent Lyonnet, directeur commercial et Marketing. «Nous répondions aux demandes de professionnels du secteur. Nous consultions des fournisseurs extérieurs qui répondaient au cahier des charges. Notre rôle se limitait alors à être intermédiaire.»

C’est dans le but d’optimiser le ratio superficie/fonctionnalité et d’avoir une synergie entre la réalisation des plans et la production que les deux associés ont standardisé un certain nombre de gammes de produits, réalisant ainsi des économies d’échelle substantielles. «Nous avons également décidé de nous adresser au client final.»

Aujourd’hui, la société est active tout aussi bien auprès des professionnels que des particuliers, avec des relais de croissance non négligeables sur le continent africain où elle réalise quelque 20% de son chiffre d’affaires. «Nous participons à des projets les plus divers», explique M. Lyonnet, «des bases logistiques ou de stockage, des bâtiments à vocation agricole, etc., et ce aussi bien pour des acteurs dans l’agroalimentaire que dans la production pétrolière ou l’import/export.»

Pour un bâtiment de 700m2, il faut compter en moyenne 10 à 15 jours de montage.

Vincent Lyonnet, directeur commercial et Marketing chez C2I Commerce

Si le site internet ne brille pas par son attractivité ni par son design (il en va de même pour les deux autres sites français du groupe, elfratech.fr et direct-batiment.fr), il n’en constitue pas moins une plateforme d’accès permettant l’entrée de commandes venues de pas moins de 45 pays. Les demandes professionnelles proviennent des milieux agricole, industriel et équestre, des PME-PMI, des artisans, mais aussi d’un certain nombre de ministères français et luxembourgeois. «Ainsi, pour le ministère luxembourgeois des Infrastructures, nous avons livré un bâtiment galvanisé à chaud traité anticorrosion, garanti 80 ans minimum, qui permet de stocker du sel de déneigement», explique M. Lyonnet.

La force commerciale de la société est basée à Strassen. Les structures métalliques (pour des bâtiments allant d’une superficie de 16 à 15.000m2) sont faciles à ériger, même par des non-professionnels, en suivant simplement la notice de montage. «Nous mettons à disposition un technicien dédié pour apporter une assistance depuis nos bureaux. À titre d’exemple, pour un bâtiment de 700m2 (hangar complet avec bardage sur les quatre côtés et les portes), il faut compter en moyenne 10 à 15 jours de montage», indique le cofondateur de la société.

Pour les moins habiles de leurs mains, des partenariats existent également au Luxembourg, en France, en Allemagne et en Belgique avec des architectes et/ou des techniciens sur place. «Nos gammes standard couvrent une très grande partie des besoins des clients. Nos structures sont robustes, fonctionnelles et faciles à monter et le client ne paie que ce dont il a besoin. À qualité égale, nos prix sont entre 20 et 30% moins chers que ceux de nos concurrents», affirme M. Lyonnet.

Labellisée «Made in Luxembourg» pour la conception et le design de ses bâtiments au printemps dernier, la société revendique plus de 800 bâtiments vendus par an. En 2013 (dernières données disponibles au Registre du commerce), son chiffre d’affaires avait atteint 13,5 millions d’euros (en hausse de 22 % par rapport à 2012), pour un résultat de 1,2 million d’euros. Ce résultat avait bondi à 1,7 million en 2014.

Si le cœur de marché de batimentsmoinschers.com se situe en Europe, les ambitions sont de développer les affaires en Afrique – francophone et anglophone – mais aussi au Royaume-Uni et en Allemagne, où la société vient d’obtenir un agrément lui permettant d’y commercialiser ses bâtiments.