ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Investissement

Sting prend 40 % de Caspar



Roland Asselborn (Caspar) : « Après le premier magasin de Esch, nous allons bientôt en ouvrir un deuxième à Belval. » (Photo : Julien Becker)

Roland Asselborn (Caspar) : « Après le premier magasin de Esch, nous allons bientôt en ouvrir un deuxième à Belval. » (Photo : Julien Becker)

La société luxembourgeoise de participations financières injecte 300.000 euros dans la chaîne de coffee shops. Objectif de l’augmentation de capital : créer 4 à 6 magasins d’ici 2014 dans le pays.

Plutôt discrète depuis sa création en avril 2010, Sting fait enfin parler d’elle. La société luxembourgeoise de participations financières annonce entrer au capital de la société Coffee & More, propriétaire de la marque et de la chaîne de magasins Caspar.

Sting prend 40 % des parts en augmentant le capital de 300.000 euros, ce qui valorise l’entreprise à 750.000 euros. Les autres actionnaires sont Architectures Beng (qui a créé le style et le cadre américain des magasins) pour 40 % et le gérant Roland Asselborn pour les 20 % restants.

« Nous avons commencé le 20 octobre 2010. Caspar, dont le nom vient d’une blague et sonne bien dans toutes les langues, se veut être le Starbucks de Luxembourg. La croissance potentielle du concept de coffee shop est très importante, tant en Europe qu’au Grand-Duché.»

« Les fonds investis serviront au développement de la marque Caspar au Luxembourg. Après le succès formidable qu’a connu Caspar dans son premier coffee shop à Esch-sur-Alzette et grâce à la participation active de Sting, les partenaires comptent ouvrir d’autres établissements suivant le même concept à travers le pays », explique l’investisseur.

Demain à Metz et à Trêves…

« Après le premier magasin de Esch, nous allons bientôt en ouvrir un deuxième à Belval et nous cherchons des emplacements dans tout le pays, en particulier à Luxembourg-ville, même si les loyers y sont très élevés. Nous cherchons des lieux très fréquentés (gares, aéroports…), soit en takeout, soit en lounge. Notre objectif est d’avoir 2 à 3 magasins d’ici à 2013, puis entre 5 et 7 d’ici à 2014 », explique le gérant.

Caspar prévoit également à terme de s’implanter dans la Grande Région, éventuellement à Metz et à Trêves.

Roland Asselborn dit ne pas redouter l’arrivée éventuelle d’un Starbucks ou d’un Coffee Fellows au Luxembourg. « Notre qualité de café est supérieure. Il vient de Mondo del Café, un torréfacteur d’Echternach.»