ENTREPRISES & STRATÉGIES

Forum Mind & Market

«Stimuler la culture d’innovation locale»



Christian Gillot: «Étant à l’avant-garde du mouvement de l’automatisation par l’intelligence artificielle, nous envisageons un développement exponentiel pour Tetrao.» (Photo: Tetrao)

Christian Gillot: «Étant à l’avant-garde du mouvement de l’automatisation par l’intelligence artificielle, nous envisageons un développement exponentiel pour Tetrao.» (Photo: Tetrao)

Retour sur les finalistes de la seconde édition du forum Mind & Market in Luxembourg à destination des porteurs de projets et idées innovantes. Aujourd'hui Christian Gillot, founder & CEO d'Enbona SA/Tetrao.

Monsieur Gillot, comment décririez-vous votre projet en quelques mots?

«Tetrao est une start-up technologique luxembourgeoise qui automatise des processus métiers répétitifs exécutés sur un navigateur internet. Autrement dit, nous apportons de la main-d’œuvre numérique à nos partenaires, main-d’œuvre capable de réaliser n’importe quelle tâche avec volume et précision. Concrètement, notre intelligence artificielle propriétaire prend entièrement le contrôle d’un navigateur internet en le manipulant comme le ferait un être humain, aussi bien pour la compréhension de l’information affichée à l’écran que pour interagir avec d’autres sites.

Avec le recul, quels sont les enseignements que vous tirez d’une participation à un événement tel que Mind & Market au Luxembourg? Les feed-back reçus vous ont-ils aidés à faire avancer votre projet?

«L’enseignement principal est qu’une start-up doit constamment confronter son projet et sa vision aux différents acteurs du marché. L’événement Mind & Market au Luxembourg va dans ce sens car il permet à une start-up d’échanger en une seule journée avec des dizaines d’interlocuteurs, que ce soit avec des personnes du jury, de Deloitte, d’autres start-up participantes, des acteurs publics ou des entreprises luxembourgeoises. On peut moduler son discours suivant son interlocuteur, voir ce qui passe bien ou moins bien, découvrir ce qui intéresse réellement ou ce qui est valorisé par les autres, apprendre des regards différents. Il faut simplement laisser de la place à la sérendipité.

Quel feed-back avez-vous reçu du marché et des entreprises? De quoi avez-vous besoin maintenant pour faire avancer votre projet?

«Nous avons reçu un feed-back varié et très positif du marché qui nous a permis d’établir de nouveaux partenariats et de nouveaux contrats! Mind & Market Luxembourg nous a apporté de la visibilité et nous en sommes très reconnaissants. Étant donné que nous développons une intelligence artificielle, cela comporte intrinsèquement une grande complexité, c’est pourquoi le feed-back a été essentiel pour affiner notre approche pédagogique. Et bien évidemment, l’automatisation soulève de nombreuses inquiétudes au niveau de l’emploi que nous nous efforçons de rassurer. Après tout, l’automatisation de l’agriculture a été un grand progrès indiscutable à l’heure actuelle et in fine il en sera de même pour l’automatisation des services. Pour avancer, nous cherchons d’une part des investisseurs visionnaires intéressés par le développement de l’intelligence artificielle et bien conscients du potentiel exponentiel du retour sur investissement. D’autre part nous cherchons des entreprises intéressées par l’automatisation de processus back-offices et études de marché.

Comment envisagez-vous l’évolution de votre entreprise dans les cinq prochaines années ainsi que la culture d’innovation au Luxembourg?

«Les cinq prochaines années vont être passionnantes! Il est difficile de se l’imaginer mais d’après le pronostic du forum économique mondial de Davos, plus de 5 millions d’emplois seront automatisés d’ici 2020, essentiellement dans les services. Et nous pensons qu’il s’agit d’un pronostic conservateur. Étant à l’avant-garde du mouvement de l’automatisation par l’intelligence artificielle, nous envisageons un développement exponentiel pour Tetrao, avec des bureaux commerciaux couvrant petit à petit l’Europe et les États-Unis. Ceci dit, le développement de la R&D va se poursuivre avant tout à Luxembourg en poursuivant le développement de notre formidable équipe multiculturelle technique de pointe, comme le font le List ou Talkwalker. Nous souhaitons aussi stimuler la culture d’innovation locale en participant à diverses initiatives telles que des Meetups, des conférences pour développer l’écosystème local et bien sûr Mind & Market Luxembourg.»