ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Résultats T1 2014

SES: bénéfice en hausse de 6% au premier trimestre



La SES a réalisé au cours du premier trimestre de 2014 un chiffre d'affaires de 465,6 millions d'euros. (Photo: archives paperJam)

La SES a réalisé au cours du premier trimestre de 2014 un chiffre d'affaires de 465,6 millions d'euros. (Photo: archives paperJam)

SES (Société européenne des satellites) a fait part ce matin d’excellents résultats pour le premier trimestre de cette année, avec un résultat d’exploitation et un bénéfice net tous deux à la hausse.

SES a confirmé ce vendredi matin ses prévisions de résultats pour l'exercice en cours, après une progression de 6% de son bénéfice net au premier trimestre 2014, à 150,2 millions d'euros.

Sur ces trois premiers mois de l’année, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 465,6 millions d'euros, en hausse de 5,6%, et un excédent brut d'exploitation – l’Ebitda – de 345 millions d'euros, en croissance de 7,4%.

«La croissance du chiffre d'affaires sur le trimestre a été principalement portée par les activités internationales, avec notamment l'entière contribution sur la période du satellite SES-6, mais aussi par la vente de capacités à Eutelsat suite au règlement global d'un litige qui opposait les deux groupes», a expliqué le CEO de la SES, Karim Michel Sabbagh.

Croissance robuste de la trésorerie disponible

«Les excellents résultats financiers obtenus, conjugués à l'amélioration des capacités de financement constituent autant de bases solides pour 2014 et la croissance future de la SES», s'est-il encore réjoui.

Pour l'ensemble de l'exercice en cours, la société luxembourgeoise table sur une croissance de son chiffre d'affaires et de son excédent brut d'exploitation de 6% à 7% à taux de change et à périmètre constants pour l'ensemble de 2014.

SES souligne que la baisse programmée de ses investissements, «conjuguée à l'augmentation du chiffre d'affaires et de l'Ebitda, va se solder par une croissance robuste de la trésorerie disponible». Les liquidités ainsi dégagées pourront «être affectées à d'autres investissements de croissance et continuer à générer un solide rendement pour l'actionnaire», a indiqué le groupe.