POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Carnet noir

Serge Dassault s’éteint à 93 ans



serge_dassault_2009.jpg

Serge Dassault, ici en 2009, était la quatrième fortune française, avec un patrimoine estimé à 19 milliards d’euros par Forbes. (Photo: Licence C.C.)

Le milliardaire français, héritier du groupe industriel spécialisé dans l’armement et l’aéronautique, mais aussi patron de presse, est mort lundi. Sa famille évoque «une défaillance cardiaque» survenue au siège du groupe Dassault, situé sur les Champs-Élysées.

Serge Dassault, 93 ans, est décédé ce lundi. Fils de Marcel Dassault, fondateur du groupe industriel spécialisé dans l’aéronautique et l’armement, le milliardaire et ancien sénateur français a été victime «d’une défaillance cardiaque», selon un communiqué publié lundi soir sur le site internet du Figaro, propriété de la famille.

À la tête du groupe industriel depuis 1986, Serge Dassault occupait la quatrième place des plus grandes fortunes françaises en 2018, selon Forbes, avec une fortune estimée à 19 milliards d’euros. Juste derrière Bernard Arnault, Françoise Bettencourt-Meyers et François Pinault. Au niveau mondial, il pointait au 57e rang.

Comptes cachés au Luxembourg

À côté de ses activités économiques, le capitaine d’industrie s’était lancé non seulement dans une carrière politique, en devenant sénateur-maire de la commune de Corbeil-Essonnes, mais aussi conseiller départemental, sous l’étiquette du RPR, puis de l’UMP et enfin des Républicains.

Depuis 2004, à 78 ans, il avait également endossé la casquette de patron de presse en rachetant Le Figaro. L’homme avait également fait parler de lui sur le plan judiciaire, notamment après avoir été condamné pour blanchiment de fraude fiscale en 2017 pour avoir caché plusieurs comptes crédités de dizaines de millions d’euros au Luxembourg, au Liechtenstein et dans les îles Vierges britanniques. Il avait alors écopé d’une amende de deux millions d’euros et d’une peine d’inéligibilité de cinq ans. En 2009, il avait également été condamné pour «dons d’argent» et sa réélection à Corbeil-Essonnes avait été annulée.