ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Innovation

Se montrer à la Hannover Messe



Les entreprises intéressées doivent s’inscrire auprès du ministère de l'Economie, au plus tard le 21 septembre. (Photo : Hannover Messe/ archives)

Les entreprises intéressées doivent s’inscrire auprès du ministère de l'Economie, au plus tard le 21 septembre. (Photo : Hannover Messe/ archives)

La Hannover Messe, c’est une des foires européennes de réputation mondiale, où se pressent entreprises, industriels, sous-traitants et porteurs de brevets en tout genre. Salon international des industries et des techniques, le rendez-vous de Hanovre est une vitrine pour l’innovation. Et la fréquentation planétaire – les visiteurs asiatiques avaient été particulièrement nombreux et remarqués en 2011 et 2012 – rend une présence là-bas d’autant plus pertinente.

Le ministère luxembourgeois de l’Economie et du Commerce extérieur a bien l’intention d’en être, pour y exposer le savoir-faire made in Luxembourg. Il se propose d’organiser, « pour autant qu’il y ait un intérêt suffisant de la part des entreprises », un ou plusieurs stands collectifs pour l'édition 2013.

Des thèmes parlants pour le Luxembourg

Les entreprises intéressées doivent s’inscrire auprès du ministère, au plus tard le 21 septembre. Luxinnovation est le relais, pour les informations complémentaires, les documents d’inscription et les modalités pratiques.

La Hannover Messe 2013 aura lieu du 8 au 12 avril. Et elle proposera une dizaine de sections principales, dont les thèmes font, pour la plupart, écho aux spécialités représentées dans le tissu des entreprises innovantes et de la R&D au Grand-Duché : automation industrielle, technologies appliquées à l’automobile, énergies vertes, ressources naturelles, technologies liées à la mobilité, économie digitale, logistique industrielle, technologies vertes, recherche et technologie…

L’énergie et plus si affinités

La présence luxembourgeoise est, d’ores et déjà, assurée, dans la section « Energie ». Mais, « en cas d’intérêt de plusieurs firmes pour un des autres secteurs, le ministère analysera la possibilité d’y aménager un stand », explique le portail de l’innovation et de la recherche, qui relaie le message ce jeudi.

Les frais de participation au stand collectif luxembourgeois s’élèveraient, le cas échéant, à 3.000 euros.