ENTREPRISES & STRATÉGIES

Première réaction officielle

Schonenberg réfute les articles du Journal



20181212_photo_matic_zorman_5181.jpg

Paul-Michael Schonenberg rejette logiquement en bloc les accusations dont il fait l’objet. (Photo: Matic Zorman / archives)

Le président de l’Amcham réfute les éléments publiés récemment à sa charge dans deux articles du Lëtzebuerger Journal. Toutes les actions nécessaires pour protéger l’Amcham ont été mises en œuvre, indique son président, dans un courrier adressé aux membres de l’Amcham.

Après avoir gardé le silence depuis la publication, les 7 et 10 février derniers, de deux articles le concernant, Paul-Michael Schonenberg a adressé, mercredi, un courrier aux membres de l’American Chamber of Commerce (Amcham), qu’il préside depuis 2000. 

Un courrier de deux pages cosigné par le secrétaire de l’Amcham, Gareth Reynolds, dans lequel sont battus en brèche les éléments développés dans les articles fouillés.

Il est indiqué, en substance, dans ce document que Paperjam et Delano ont pu consulter que M. Schonenberg n’a jamais utilisé la carte de crédit de l’Amcham à des fins personnelles et non autorisées. Il dément aussi avoir dupé qui que ce soit dans l’exercice de ses fonctions.

Et M. Schonenberg de préciser qu’il dispose de suffisamment d’éléments pour penser que ces deux articles sont liés au désir de revanche d’un employé qui a été remercié récemment de ses fonctions pour faute grave. Une partie de ces agissements sont mentionnés dans les articles, précise encore le document. Une plainte a été déposée le 31 janvier dernier par l’Amcham à l’encontre de cet employé.

Visiblement déterminé à laver son honneur, Paul-Michael Schonenberg remercie ses nombreux soutiens, rejette en bloc le contenu des articles, et insiste sur le fait que la journaliste ne l’aurait pas contacté avant leur publication pour recueillir son point de vue. 

Le président de l’Amcham précise en outre que toutes les dispositions pour protéger l’Amcham ont été prises. Suite au prochain épisode.