POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Retards aux CFL

Saturation progressive du réseau ferroviaire



Les travaux de mise en double voie de la ligne Luxembourg-Sandweiler permettront d’augmenter la capacité du tronçon. (Photo: CFL)

Les travaux de mise en double voie de la ligne Luxembourg-Sandweiler permettront d’augmenter la capacité du tronçon. (Photo: CFL)

En 2015, la ponctualité des trains a diminué pour atteindre 90,9%, précise François Bausch dans une réponse parlementaire. Le ministre rappelle la saturation progressive du réseau et le besoin de l’adapter.

Selon les chiffres du rapport annuel des CFL, la ponctualité des trains s’est affaiblie entre 2014 et 2015. Des chiffres rappelés lundi par le ministre du Développement durable et des Infrastructures dans une réponse parlementaire, indiquant que le taux de ponctualité a régressé de 92,6 à 90,9%.

Plusieurs raisons sont mises en avant par François Bausch pour expliquer ces retards. En premier lieu, l’augmentation progressive du nombre de voyageurs au cours des dernières années pour atteindre 22,5 millions en 2015. Cette croissance, conjuguée à l’importation des retards transfrontaliers – tant en trafic voyageur que de fret –, implique la nécessité de créer des arrêts supplémentaires  et d’«augmenter la capacité de l’infrastructure ferroviaire». Une fréquentation et des aménagements qui ont mené à une «saturation progressive du réseau ferré national».

Adaptation du réseau

Et François Bausch de rappeler que différents aménagements sont en cours, comme la construction du nouveau viaduc de Pulvermühle ou la mise à double voie du tronçon entre la capitale et Sandweiler pour permettre d’augmenter la capacité du réseau.

La gare de Pfaffenthal-Kirchberg, dont la mise en service est prévue pour décembre 2017, fait également partie des chantiers. Elle permettra de contourner la gare centrale et ainsi de réduire de 10 minutes le temps de trajet des usagers, dont de nombreux frontaliers, qui doivent rejoindre Kirchberg aux heures de pointe.

D’autres projets devraient également être réalisés à l’horizon 2025, dont l’agrandissement des quais 5 et 6 de la gare centrale, l’aménagement d’une nouvelle ligne entre Luxembourg-ville et Bettembourg ou encore la modernisation de la gare d’Ettelbruck.

Ces améliorations qui devraient éviter les problèmes de saturation nécessiteront forcément aux voyageurs de prendre leur mal en patience face aux impondérables retards durant les travaux.