POLITIQUE & INSTITUTIONS

Médias

RTL.lu accusé de discrimination sexiste



mockup_web_3.jpg

Le collectif Richtung 22 réclame la désactivation de la rubrique «Pin-up» du site RTL.lu. (Photo: Maison Moderne Studio)

À quelques jours de la Journée internationale de la femme - le 8 mars -  qui sera consacrée cette année à l’égalité des sexes, le collectif Richtung 22 a lancé une pétition en ligne contre la rubrique «Pin-up» du site RTL.lu qu’il juge «sexiste et véhiculant des stéréotypes discriminatoires».

L’image de la femme et notamment la manière dont elle est utilisée dans les médias a été évoquée ce dimanche dans l’émission Kloertext, sur RTL, lors d’un débat intervenu à une dizaine de jours de la traditionnelle Journée mondiale de la femme qui sera célébrée le 8 mars prochain et dont le thème sera cette année l’égalité des sexes

Cet échange peut également être mis indirectement en relation avec une pétition dont le site RTL.lu fait actuellement l’objet.

Lancée vendredi par le collectif Richtung 22, celle-ci demande à ce que RTL retire de son site internet la rubrique «Pin-up» qui depuis des années propose des photos de jeunes femmes en partie déshabillées.

Notant que les médias ont «une influence certaine sur les valeurs et les normes dans la société», le collectif estime que des contenus sexistes contribuent au maintien et au renforcement du statut inégal entre les sexes et que, dans ce sens, RTL.lu reproduit lui aussi des stéréotypes discriminatoires.

Une image «simpliste et inacceptable»

Pour Richtung 22, la rubrique «Pin-up» est «sexiste» et «reproduit une image simpliste de la beauté, de la féminité et de la sexualité» que le collectif juge inacceptable.

«RTL ne devrait-elle pas se servir de sa position dominante dans les médias luxembourgeois pour contribuer au développement d’un climat positif de respect mutuel dans la société?», s'interroge le collectif qui se réfère au code sur la presse – qui condamne toute discrimination en raison du sexe – et exige dès lors que RTL désactive la rubrique «Pin-up» de son site.

La pétition a déjà reçu plus de 350 signatures dont celles d’Ainhoa Achutegui, présidente du Planning familial; de Colette Kutten, membre du Cid-Femmes et du Conseil national des femmes luxembourgeoises (CNFL); de Milena Steinmetzer, présidente de Déi Jonk Lénk; de la présidente de Déi Gréng Françoise Folmer ou encore des actrices Eugénie Anselin et Nora Koenig.

Interrogée sur ces reproches qui lui étaient adressés, la direction de RTL n'a pas souhaité y apporter de commentaires.