ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Immobilier

Rien n’arrête Besix Red Luxembourg



1f096460f392ed0dde51a02329a0fbf3.png

Le projet Soho a été réalisé par Besix Luxembourg, en collaboration avec M3 Architectes et Moreno Architecture. (Illustration: Moreno Architecture & Associés)

Le promoteur immobilier Besix Red se développe de plus en plus au Luxembourg et annonce de nouveaux projets.

La société belge a plusieurs antennes dans différents pays européens: en France, aux Pays-Bas, au Portugal et au Luxembourg, où elle s’appelait précédemment SGT. Plutôt que les pays dans leur ensemble, Besix Red vise le développement dans certaines villes spécifiques, et Luxembourg compte une place importante dans leur stratégie depuis 2011. «Ceci fait partie de notre nouvelle stratégie d’entreprise qui vise à avoir une certaine diversification géographique afin de répondre aux différents cycles de construction, ainsi qu’une diversification sectorielle, puisque nous intervenons maintenant aussi bien dans le résidentiel que le bureau, l’hôtellerie ou le retail», explique Gabriel Uzgen, directeur de Besix Red.

Aujourd’hui, l’entité luxembourgeoise emploie sept personnes dirigées par Geoffroy Bertrand et cherche à agrandir son équipe. C’est ainsi que cet acteur de l’immobilier s’est fait une place au Luxembourg, en travaillant notamment en association avec des acteurs locaux. «C’est par exemple ce que nous avons fait pour le projet résidentiel Soho avec Soludec ou avec Giorgetti pour le projet de nouveau siège de Ferrero», détaille Gabriel Uzgen.

Soho, un projet accélérateur

Après la livraison remarquée de Kons à la gare qui est loué, entre autres, pour le siège d’ING Luxembourg, le projet résidentiel Soho à Hollerich apporte une grande visibilité à Besix Red Luxembourg et lui offre une occasion de pousser son développement. «Pour le projet Soho, il est intéressant d’avoir un certain volume de construction pour atteindre une masse critique et ainsi dialoguer avec l’existant tout en donnant une nouvelle impulsion dans le quartier. Avec ce projet, nous pouvons créer un îlot, un espace protégé qui permet une vie entre les immeubles, tout en restant perméable avec les rues autour. Le fait d’avoir engagé deux bureaux d’architecte sur un même projet, M3 Architectes et Moreno Architecture, permet aussi de les challenger au niveau de l’expression architecturale et ainsi d’obtenir un projet de grande qualité.»

1 / 2
2 / 2

Toutefois, le promoteur reconnaît qu’il n’est pas si aisé de trouver de nouveaux terrains à développer. «Quand nous sommes arrivés il y a huit ans, nous n’étions pas encore connus au Luxembourg et il nous était difficile de trouver des terrains. Aujourd’hui, la situation a changé: les prix ont nettement augmenté, mais nous pouvons accéder à certains terrains, car nous tirons profit de la réputation que nous avons su nous forger, avec le projet Soho notamment.» C’est ainsi qu’ils sont en train de travailler à un nouveau projet mixte (résidentiel et commerces) à Walferdange d’environ 20.000m2, avec une dizaine de maisons. «Nous en sommes actuellement au stade de PAP et faisons donc du landbanking. Ce projet, en taille, est à peu près comparable à celui de Soho», précise Gabriel Uzgen.

Retrouvez l’article dans son intégralité ainsi que plus de photos sur Archiduc.lu.