PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
BANQUES

Bilan annuel

Résultats en demi-teinte pour BNP Paribas



shutterstock_276901310.jpg

Les résultats de la banque de détail au Luxembourg se maintiennent. (Photo: Shutterstock)

Le groupe bancaire publie des résultats annuels décevants et prévoit des réductions de coûts supplémentaires. 

BNP Paribas communique, le 6 février, des résultats en demi-teinte pour l’année 2018: le résultat net part du groupe baisse de 3% (à 7,5 milliards d’euros) par rapport à l’année précédente, et le produit net bancaire recule de 1,5% (à 42,5 milliards d’euros).

La banque explique ces résultats en baisse par «un environnement de taux toujours bas et un contexte de marché défavorable, accentué par des conditions particulièrement difficiles en fin d’année». Les encours de crédit et de dépôts du groupe, respectivement en hausse de 4,9% et de 5,2%, portent cependant la branche retail.

Révision des ambitions 

Au Luxembourg, l’activité de la Banque de détail et des entreprises (BDEL) se maintient: les encours de crédit augmentent de 7,9%, tandis que les dépôts croissent de 11,8% (à 21,1 milliards d’euros). Quant à l’assurance-vie, les encours atteignent 1 milliard d’euros, en hausse de 5,6%.

En Belgique, la banque de détail (y compris banque privée) enregistre un produit net bancaire en baisse de 2,2% (3,6 milliards d’euros), mais les taux bas ont réduit de 1,2% les revenus d’intérêt, et les commissions baissent de 5,2%.

Le groupe se voit au final contraint de prévoir 600 millions d’euros d’économies supplémentaires par rapport à son plan «Ambition 2020» initial, dont 55% concernent la division Corporate and Institutional Banking (CIB). L’objectif d’économies récurrentes de coûts est donc désormais porté à 3,3 milliards d’euros. Jean-Laurent Bonnafé précise à ce sujet que «le groupe est mobilisé sur son ambition 2020 et déploie des efforts d’économie supplémentaires pour améliorer sensiblement l’efficacité opérationnelle dans tous les pôles dès 2019».